Kai

Tora Inu Kaï Toraken

Même s'il est indépendant et peu affectueux, le Kai est un chien très facile à vivre et très attaché à ses maîtres. Il est de plus en plus apprécié comme chien de compagnie, et de moins en moins utilisé pour la chasse. Ardent, éveillé et très vif, sa vigilance et ses belles qualités en font un chien plus recherché par les familles voulant un compagnon de vie agréable tout en bénéficiant des qualités d’un excellent gardien, que par les autres désirant simplement un compagnon pour la chasse.

Taille 45 à 56 cm
Poids 23 à 27 kg
Espérance de vie 14 à 16 ans
Pays d’origine Japon

Aperçu rapide du Kai

Personnalité

  • Vif et indépendant
  • Doux et respectueux
  • Intelligent et fidèle
  • Légèrement têtu

Physique

  • Musculature robuste et bien développée
  • Membres très vigoureux
  • Allure particulière
  • Oreilles fermement dressées

Santé

  • Solide et très robuste
  • Aucune pathologie spécifique
  • Jouit généralement d'une excellente santé
  • Rarement malade

La personnalité du Kai

Malgré son fort tempérament, il est doux et très attaché à sa famille. Sans danger pour les enfants, il apprécie tous leurs jeux avec un réel plaisir.

Ce n’est pas un chien très affectueux étant plutôt d’un caractère indépendant. Cependant, il est tout de même présent pour sa famille et il lui voue une fidélité exemplaire.

Il est constant et sa grande vigilance en fait un excellent gardien cherchant à protéger tous les membres de la maisonnée.

Sociable mais plutôt réservé avec les inconnus, il préfère dissuader toute forme d’intrusion sur son territoire. Si la dissuasion ne fonctionne pas, il n’hésite pas à s’interposer pour protéger les siens d’un éventuel danger. C’est un chien très courageux mais généralement dénué d’agressivité.

Le physique de cette race

kai

Ce chien de taille moyenne possède une constitution très bien proportionnée.

Doté d’une musculature robuste et bien développée, il a toutes les caractéristiques physiques d’un chien vivant dans les montagnes japonaises, dont les jarrets sont particulièrement développés, et dont les membres sont très vigoureux.

Son allure à la robe particulière lui confère un air unique et très typé.

Taille

Entre 50 et 56 cm (19.69 à 22.05 pouces) pour le mâle
Entre 45 et 51 cm (17.72 à 20.08 pouces) pour la femelle

Poids

Entre 23 et 27 kg (50.71 à 59.52 livres) pour le mâle
Entre 23 et 27 kg (50.71 à 59.52 livres) pour la femelle

Couleur

La couleur de la robe est bringée, mais elle peut varier entre le noir bringé ou le rouge bringé. Fait assez particulier, les bébés naissent monocolores, les rayures n’apparaissant que plus tard au cours de leur croissance.

Poil

Le poil de la robe est droit, rude et plutôt rêche tandis que le sous poil est dense et très doux.

Morphologie

La tête est large et le stop est brusque. Les yeux bruns plutôt petits sont de forme triangulaire.

Les oreilles fermement dressées sont également de forme triangulaire. La truffe est toute noire. La queue est portée recourbée sur le dos ou fortement enroulée et le poil la recouvrant est ouvert et long.

Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe 5, section 5 et porte le #317

La santé du Kai

Solide et très robuste, ce chien rustique ne souffre d’aucune pathologie spécifique. Jouissant généralement d’une excellente santé, les spécimens sont rarement malades.

La longévité de la race est également très appréciable.

TOILETTAGE

Sa jolie robe particulière nécessite un brossage hebdomadaire afin d’assurer sa propreté et sa santé. Aucun autre entretien plus particulier ne lui est nécessaire.

Son histoire et ses origines

Originaire du Japon, plus précisément dans le district de Kai, la race proviendrait d’anciens chiens japonais de taille moyenne ayant existés autrefois au pays du soleil couchant.

S’étant établie jadis dans cette région japonaise entourée de montagnes, la race s’était alors démarquée étant grandement caractérisée par sa robe bringée si particulière.

Servant principalement à la chasse au cerf et au sanglier à l’époque, il fut en 1934 déclaré «Monument naturel» par les autorités japonaises en place.

Ce n’est que vers les années 1990 qu’elle traversa les frontières japonaises, pour faire son apparition en territoire américain. La tendance à rester en meute aurait grandement contribué à conserver la pureté de la race, intacte jusqu’à ce jour.

Cet excellent chien de chasse peut facilement courir après le gibier non blessé comme poursuivre à l’odorat celui blessé. Même s'il est très facile à vivre, il est doté d’un fort tempérament, moins adapté pour la compagnie, mais tout de même très apprécié par ceux qui l’emploient à cette tâche.

Publier un commentaire