Lévrier hongrois

Magyar Agar

Ce magnifique spécimen de course, de chasse, de garde, de protection et de compagnie combine à merveille plusieurs fonctions au sein d’une même famille. Malgré son air un peu snob, le Lévrier hongrois est très proche des siens, et très attaché à ses maîtres. Il possède de nombreuses aptitudes qui sont malheureusement peu connues. Sa réputation, totalement injuste, de «sous Greyhound», en fait un chien moins demandé que les autres Lévriers. C’est bien dommage pour cette race qui gagne à être mieux connue de tous.

Taille 65 à 70 cm
Poids 25 à 30 kg
Espérance de vie 13 à 14 ans
Pays d’origine Hongrie

Aperçu rapide du Lévrier hongrois

Personnalité

  • Affectueux et doux
  • Non friand des enfants turbulents
  • Préfère le calme et la tranquillité
  • Méfiant et réservé envers les inconnus

Physique

  • Élancé et fort
  • Tout sauf fragile
  • Excellente musculature
  • Très élégant

Santé

  • Aucune pathologie particulière
  • Peut supporter les températures extrêmes
  • Rarement malade
  • Longévité appréciable

La personnalité du Lévrier hongrois

Affectueux et doux avec les siens, il n’est pas très friand des enfants trop turbulents. Il préfère le calme et la tranquillité. Méfiant et réservé envers les inconnus, il fait un excellent chien de garde.

Fidèle et intelligent, il possède un caractère bien affirmé qui nécessite une bonne éducation. La socialisation doit cependant lui être inculquée très tôt.

Infatigable à la chasse, il est d’une endurance et d’une persévérance incroyable à la course. Il excelle comme coureur de fond.

Le physique de cette race

lévrier hongrois

Élancé et fort, le Lévrier hongrois est tout sauf fragile. Sans être massif, il est tout de même solide et pourvut d’une excellente musculature.

Ses membres longs sont très puissants, et sa silhouette laisse deviner une rapidité et une grande endurance. Ni trop massif, ni trop fragile, mais très fort, le Lévrier hongrois est très élégant, et son allure laisse paraître sa grande force musculaire.

Taille

Entre 65 et 70 cm (25.59 à 27.56 pouces) pour le mâle
Entre 65 et 70 cm (25.59 à 27.56 pouces) pour la femelle

Poids

Entre 25 et 30 kg (55.12 à 66.14 livres) pour le mâle
Entre 25 et 30 kg (55.12 à 66.14 livres) pour la femelle

Couleur

Sa robe peut être unie, tachetée ou bringée et ce, dans toutes les couleurs possibles.

Poil

Son poil est ras, mais pas trop fin, et il est très fourni en saison hivernale.

Morphologie

Sa tête est large et dotée d’un stop bien marqué. Ses yeux foncés sont de taille moyenne.

Ses oreilles sont en forme de rose. Elles sont repliées sur le cou. Sa truffe est bien pigmentée. Son épaisse queue est légèrement recourbée. Elle est forte et atteint pratiquement le jarret.

Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe 10, section 3 et porte le #240

Conseils à propos de ce chien

Peu aboyeur et très propre, il peut très bien vivre en appartement. Ce chien peut devenir citadin ou campagnard sans aucun problème.

L’idéal est qu’il puisse disposer d’un grand jardin pour dépenser son énergie, mais une promenade quotidienne où il pourra courir fait également amplement l’affaire.

Il est doté d’une belle énergie, mais il est calme, équilibré et très tranquille lorsqu’il est à l’intérieur.

Même s’il peut supporter des conditions climatiques extrêmes, il préfère la vie à l’intérieur près des siens.

Méfiant envers les inconnus, il a de belles aptitudes pour la garde et la protection. Il protégera d’ailleurs les siens et leurs biens.

Son caractère bien affirmé nécessite une éducation précoce et parfaite au niveau de la socialisation, qui doit lui être inculquée très jeune.

La santé du Lévrier hongrois

Le Lévrier hongrois est un chien très robuste qui ne souffre d’aucune pathologie particulière. À la fois rustique et élégant, il peut supporter les températures extrêmes.

Son état de santé est généralement excellent, il est rarement malade. Sa longévité est également impressionnante.

TOILETTAGE

Aucun entretien particulier ou exigeant n’est nécessaire dans son cas. Un simple brossage régulier, environ deux fois semaine, lui suffit amplement.

Son histoire et ses origines

Depuis des temps ancestraux, le Lévrier hongrois est utilisé pour la chasse. Originaire de Hongrie comme son nom l’indique, ce Lévrier, encore appelé Magyar Agar de nos jours, descend des Lévriers d’Asie qui furent introduits au pays au cours du IXe siècle par les Magyar.

En Hongrie, le nom de Magyar Agar est utilisé pour identifier le Lévrier chasseur, tandis que celui de Magyar Kutya est utilisé pour identifier le Lévrier gardien de troupeaux.

À cette époque, deux variétés existaient, soit le grand et le petit. Par la suite, pour le rendre plus rapide, des croisements avec le Greyhound eurent lieu ce qui, malheureusement, contribue aujourd’hui à ternir sa réputation.

En 1944, après l’interdiction de chasser à vue et après les deux grandes guerres mondiales, la race faillit s’éteindre complètement.

Pour éviter de voir leur Lévrier s’éteindre au profit d’une race plus rapide, les Hongrois ont reconstitué la race à partir de spécimens retrouvés dans les fermes hongroises. Les sujets furent sélectionnés en fonction de leurs grandes qualités de gardiens et de chasseurs.

La race fut ainsi relancée vers les années 1960, mais ce n’est qu’en 1971 que la FCI (Fédération Cynologique Internationale) reconnut la race, ce qui eut pour effet de rehausser la popularité du Lévrier hongrois dans son pays comme partout ailleurs sur le continent européen. Il gagna la France vers les années 1980.

Ce chien au physique particulier possède des nombreuses qualités de chien de compagnie, chien de garde et c’est également un excellent chasseur. Performant sur les courses à longue distance, il est apparemment même plus rapide que le Greyhound, il se distingue donc très souvent sur les pistes de cynodrome.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wanimo publicité
Retour haut de page