Parson Russell Terrier

Ce gentil chien est le compagnon idéal pour les propriétaires de ranch. Il adore tenir compagnie aux chevaux, avec lesquels il s’entend très bien, et avec lesquels il devient ami très facilement. De plus, il chasse touts les rats se trouvant dans l’écurie, faisant ainsi le ménage sur son passage. Le Parson Russell Terrier est un chien idéal pour tous, tant que le travail et l’activité font partie de son quotidien.

Taille 31 à 38 cm
Poids 5 à 8 kg
Espérance de vie 13 à 15 ans

Personnalité

  • Hardi et gentil
  • Indépendant et doux
  • Vif et très affectueux
  • Intelligence supérieure

Physique

  • Adapté pour le travail
  • Silhouette construite pour l'endurance
  • Bien proportionné
  • Aspect général qui dégage une belle souplesse

Santé

  • Généralement en excellente santé
  • Rarement malade
  • Aucune maladie ou pathologie particulière

La personnalité du Parson Russell Terrier

Hardi, gentil, indépendant, doux, vif et très affectueux, le Parson Russell Terrier est doté d’une intelligence supérieure et d’un fort tempérament.

Même s’il comprend rapidement, son éducation se doit d’être ferme et adéquate, et sa socialisation doit être entreprise très tôt.

Spécialement qualifié et créé pour le travail, ce gentil chien doté d’une intelligence hors du commun est hardi et très actif, n’appréciant ni la sédentarité ni l’inaction. Il est continuellement en mouvement. Il est doté d’une grande énergie, il adore le travail et l’exercice.

Il est compatible avec toutes les situations, tant qu’il n’est pas sédentaire ou inactif. Il doit continuellement être en action pour être bien dans sa peau.

Il fut conçu pour bouger et travailler, et il a conservé le même tempérament au fil du temps. Étant très actif et très énergique, il adore les enfants et touts leurs jeux. C’est un véritable clown toujours prêt à amuser les petits, comme les grands de son entourage.

Jamais agressif, il peut cependant se montrer réticent face aux étrangers. Il est très courageux, et sa socialisation doit être entreprise très tôt, de même façon que son éducation, soit avec une grande fermeté.

parson russell terrier personnalité

Le physique de cette race

parson russell terrier

Ayant été sculpté pour la chasse, le physique de ce chien est adapté au travail. Sa silhouette, construite pour l’endurance et la vitesse, est bien proportionnée, laissant transparaître son agilité et sa grande capacité pour l’activité continue.

Sa silhouette est plus longue que haute, et son aspect général dégage une belle souplesse.

Taille

Entre 34 et 38 cm (13.39 à 14.96 pouces) pour le mâle
Entre 31 et 35 cm (12.20 à 13.78 pouces) pour la femelle

Poids

Entre 5 et 8 kg (11.02 à 17.64 livres) pour le mâle
Entre 5 et 8 kg (11.02 à 17.64 livres) pour la femelle

Couleur

La robe est entièrement blanche, ou blanche et dotée de tâches fauves, noires ou de couleur citron. Les tâches sont généralement limitées à la base de la queue et à la tête.

Poil

Le poil de la robe est hirsute, dense et serré. Il peut être lisse ou rêche.

Morphologie

La tête au crâne plat est dotée d’un stop très peu accentué. Les yeux sont d’une couleur sombre, et sont en forme d’amande.

Les oreilles sont portées contre la tête. Elles sont petites et forment un V, tombant vers l’avant. La  truffe est noire.

La queue est généralement écourtée, et portée bien droite. L’usage est de couper la queue à une longueur bien proportionnée à celle du corps, tout en la laissant assez longue pour pouvoir attraper le chien par la queue si nécessaire.

La grande force de sa queue lui permet d’être ainsi soulevé sans douleur.

Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe 3, section 1 et porte le #339

Conseils à propos de ce chien

Il peut vivre à l’intérieur comme à l’extérieur, supportant très bien les basses températures, comme les plus hautes.

Il peut également vivre en appartement, tant qu’il dispose d’un espace où il peut se défouler régulièrement.

Les sports canins sont également parfaits pour lui, car ils lui permettent de se dépenser régulièrement.

Tous les propriétaires peuvent posséder un tel chien, mais le maître doit absolument être disponible et être prêt à lui consacrer un minimum de temps, pour lui permettre de courir et de dépenser son grand surplus d’énergie et ce, très régulièrement.

Il n’a pas nécessairement besoin d’un maître sportif, mais d’un maître présent et prêt à lui accorder le temps nécessaire pour qu’il puisse se dépenser.

Le Parson Russell Terrier nécessite une éducation ferme et sans concession, pour contrer son tempérament entêté et son fort caractère.

Le maître doit absolument être à la hauteur, sinon le chien risque d’être très désobéissant une fois adulte. Un minimum de connaissance en éducation canine est requis pour mener à bien son éducation.

En cas d’inexpérience en la matière, l’aide d’un professionnel en éducation canine n’est pas à dédaigner.

La santé du Parson Russell Terrier

Généralement doté d’une excellente santé, le Parson Russell Terrier est rarement malade. Aucune pathologie ou maladie génétique ne touche la race.

Certains sujets sont parfois touchés par des luxations de la rotule ou des infections oculaires, mais ce ne sont pas des maladies directement associées à la race.

Résistant très bien au chaud comme au froid, le Parson Russell Terrier jouit généralement d’une belle longévité.

TOILETTAGE

Sa robe nécessite un brossage quotidien, afin de la maintenir propre et en bonne santé.

Une épilation une à deux fois par an est recommandée dans son cas. Aucun autre entretien particulier ne lui est cependant nécessaire.

Son histoire et ses origines

Développé au début du XIXe siècle, le Parson Russell Terrier fût sélectionné d’abord pour devenir le chien idéal pour la chasse au renard.

C’est le révérend John (Jack) Russell, né à Darmouth en 1795 dans le Devon, en Angleterre, qui en émérite et grand chasseur, décida de créer des races améliorées de Terrier, qui, selon lui sont les chiens de chasse parfaits.

Ayant desservi la paroisse de Swimbridge Devon presque toute sa vie, le révérend se passionna pour l’élevage et la sélection de Terriers. Il fut l’un des membres fondateurs du Kennel Club en 1873 et il mourut à l’âge de 87 ans en 1883.

Il acheta son premier Terrier lors de ses études à Oxford, à partir duquel il procéda à de nombreux croisements par la suite, toujours afin d’obtenir le chien de chasse idéal, l’apparence de l’animal étant alors secondaire.

Il tenta à une certaine époque de croiser le Russell avec d’autres races canines mais le projet, n’ayant pas donné les résultats escomptés, fut rapidement abandonné. Il continua donc à se concentrer sur les croisements entre certaines races de Terriers.

Le Parson Russell Terrier fut officiellement reçu par le Kennel Club anglais en 1990, et son standard fut alors publié sous le nom de Parson Jack Russell Terrier. La FCI accepte le Parson Jack Russell Terrier la même année mais le nom fut actualisé par le Kennel Club britannique en 1999 et la FCI la reconnut définitivement sous le nom de Parson Russell Terrier en 2001.

Deux races créées par le révérend Russell porte aujourd’hui son nom, soit le Parson Russell Terrier et le Jack Russell Terrier.

Ce chien, devenu idéal pour la chasse au renard, après de multiples croisements, est un Terrier d’utilité rustique et tenace qualifié pour le travail sous terre. C’est un chien de chasse très polyvalent, pouvant pénétrer dans les terriers pour y déloger le gibier, ou tout simplement pour en indiquer la localisation.

Il travaille très bien seul pour le renard, mais utilisé en petite meute, il est alors excellent pour traquer le sanglier. C’est un chasseur dans l’âme, acceptant toutes les chasses qu’elles se déroulent dans des terriers ou dans des marais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page