Petit basset griffon vendéen

Le Petit basset griffon vendéen est encore grandement utilisé en France par les chasseurs, appréciant toujours ses nombreuses aptitudes naturelles pour ce sport. Ailleurs en Europe, il est plutôt apprécié pour ses qualités de chien de compagnie. Qu’il soit chasseur ou compagnon de vie, le Petit Basset griffon vendéen possède de merveilleuses qualités et aptitudes, pouvant faire le bonheur de tous. Ce petit démon à quatre pattes est à découvrir absolument.

Taille 34 à 38 cm
Poids 14 à 18 kg
Espérance de vie 12 à 14 ans
Pays d’origine France

Aperçu rapide du Petit basset griffon vendéen

Personnalité

  • Docile et volontaire
  • Passionné et vif
  • Sociable et affectueux
  • Calme, mais têtu

Physique

  • Silhouette adaptée pour la chasse
  • Expression intelligente
  • Grande vivacité
  • Queue courte portée en lame de sabre

Santé

  • Robuste et très solide
  • Généralement en bonne santé
  • Rarement malade
  • Parfois quelques problèmes vertébraux

La personnalité du Petit basset griffon vendéen

Le Petit basset griffon vendéen est doté d’une joie de vivre incontestable, et d’un tempérament vif et inépuisable.

Plutôt obéissant et assez docile pour un chien de cette catégorie, il est très loyal envers sa famille, et il voue une grande affection à tout son entourage immédiat.

Facile à dresser à la chasse, il est régulièrement utilisé par les chasseurs de faisan, comme par les chasseurs de lapin. Sa taille réduite permet au chien de débusquer le lapin très facilement. Les chasseurs français adorent ses aptitudes pour la chasse et s’en servent régulièrement.

Petit diable à quatre pattes endurant, vif et insatiable à la chasse, il devient un véritable petit ange une fois revenu du travail. Affectueux et très sociable en famille, il adore la compagnie de tous les membres de la maison, peu importe l’âge. D’un naturel très sociable, il s’entend très bien avec tout le monde.

Le Petit basset griffon vendéen est cependant doté d’un caractère plutôt obstiné que le maître doit maîtriser très tôt, au moyen d’une éducation précoce établie sans concession.

La volonté et la fermeté doivent être présentes dès le départ, et le maître doit inculquer l’obéissance totale et les interdits dès que possible, afin de bien contrer son fort tempérament plutôt têtu. En revanche, sa socialisation est innée et se fait aisément.

C’est un excellent chien de compagnie, et un chien de chasse hors pair, mais un piètre gardien. Il apprécie tout le monde sans exception, et recevra la plupart des gens avec enthousiasme.

Il peut vivre n’importe où, mais il préfère les grands espaces de la campagne, où il peut courir et chasser à sa guise, et dépenser son énergie.

Il convient à touts les types de propriétaires, peu importe la situation familiale. S’il doit vivre en ville, il lui faut un espace vert suffisamment grand pour pouvoir s’y exercer en toute liberté.

petit basset griffon vendéen personnalité

Le physique de cette race

petit basset griffon vendéen

Ce petit chien de chasse au corps long est vigoureux et agile, et possède une silhouette parfaitement adaptée pour son travail de chasseur.

Son expression intelligente et sa grande vivacité laissent entrevoir son grand courage et sa passion pour le travail. Son besoin de bouger et sa grande vigueur sont visibles dès le premier coup d’œil.

Taille

Entre 34 et 38 cm (13.39 à 14.96 pouces) pour le mâle
Entre 34 et 38 cm (13.39 à 14.96 pouces) pour la femelle

Poids

Entre 14 et 18 kg (30.86 à 39.68 livres) pour le mâle
Entre 14 et 18 kg (30.86 à 39.68 livres) pour la femelle

Couleur

La couleur de sa robe peut varier entre le noir à panachures blanches (noir et blanc), le noir marqué de fauve (noir et fauve), le noir marqué de sable (noir et sable), le fauve à tâches blanches (blanc et orange), le fauve à manteau noir et tâches blanches (tricolore), le sable charbonné et le fauve charbonné.

Poil

Le poil rêche de sa robe n’est pas trop long. Il est dur, mais jamais laineux, ni soyeux.

Morphologie

Sa tête, au crâne légèrement bombé, est dotée d’un stop marqué. Ses grands yeux sont d’une couleur foncée.
Ses oreilles, fines et étroites, sont souples, et tournées vers l’intérieur, n’atteignant pas tout à fait l’extrémité de son museau. Sa petite truffe est toute noire. Sa courte queue est portée en lame de sabre et elle est attachée haut.

Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe 6, section 1 et porte le #67

La santé du Petit basset griffon vendéen

Robuste et très solide, il jouit généralement d’une excellente santé et est rarement malade. Quelques problèmes vertébraux sont parfois présents chez certains effectifs, mais il ne s’agit nullement d’une pathologie, ou d'une maladie reliée directement à la race.

Aucune tare congénitale n’affecte cette race. La longévité du Petit Basset griffon vendéen est également très appréciable.

TOILETTAGE

Ses oreilles tombantes nécessitent une vérification régulière, et sa jolie robe doit être brossée très régulièrement, afin de maintenir son allure et sa propreté. Aucun autre entretien plus particulier ne lui est cependant nécessaire.

Son histoire et ses origines

Ce petit chien français a longtemps été doté du même standard que le Grand Basset, de même catégorie. La différence entre les deux étant seulement la taille, le résultat obtenu pour le Petit Basset était très décevant, et ne facilitait en rien l’essor de la race.

C’est pourquoi Abel Dezamy, gendre de Paul Dezamy fondateur du Club du Basset Griffon vendéen, décida alors de créer un standard spécifique pour bien définir le Petit Basset griffon vendéen, et ainsi permettre à la race de s’épanouir un peu plus.

Il ne s’agissait plus alors d’un simple Basset griffon vendéen réduit, mais bel et bien d’un Petit Basset réduit dans des proportions harmonieuses, mais tout de même pourvu de toutes les qualités et aptitudes du Basset griffon vendéen.

Avec le Basset et le Beagle, le Petit Basset griffon vendéen constitue ainsi la majorité des effectifs chez les meutes de petite vénerie à tir.

Ce chien de petite taille est un petit ange en famille, mais un véritable diable à la chasse. Ce chasseur passionné est le parfait auxiliaire du chasseur à tir, seul ou en pair, spécifiquement pour le faisan et le lapin, malgré le fait qu’aucun autre gibier ne lui résiste.

Ce chien courant est excellent pour la poursuite du gibier blessé à l’odorat, comme il excelle dans la course au gibier non blessé.

Créé d’abord pour la chasse, le Petit Basset griffon vendéen fait de plus un excellent compagnon de vie, sociable, agréable et très facile à vivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wanimo publicité
Retour haut de page