Pudelpointer

Malgré ses nombreuses aptitudes, les effectifs sont très faibles, même dans son pays d’origine. N’ayant jamais réussi à prendre son essor, la race demeure très rare et peu populaire. Le Pudelpointer mérite pourtant d’être découvert pour son bon caractère, et pour ses belles aptitudes en tant que meilleur ami de l’homme et du chasseur.

Taille 55 à 68 cm
Poids 25 à 30 kg
Espérance de vie 12 à 13 ans
Pays d’origine Allemagne

Aperçu rapide du Pudelpointer

Personnalité

  • Ni agressif, ni peureux
  • Tempérament équilibré
  • Docile et intelligent
  • Affectueux avec sa famille

Physique

  • Haut sur pattes
  • Puissante musculature
  • Grande élégance
  • Grands yeux couleur ambre

Santé

  • Oreilles à surveiller
  •  Aucune maladie génétique particulière
  • Rarement malade
  • Longévité appréciable

La personnalité du Pudelpointer

Ni agressif, ni peureux, le Pudelpointer possède un tempérament équilibré, et toujours posé dans ses réactions. Docile et très intelligent, il est très affectueux avec sa famille.

Son éducation et sa socialisation sont généralement très faciles à exécuter.

La chasse ne durant pas toute l’année, il peut facilement passer du chien de chasse au chien familial. Énergique, joyeux et très affectueux, il adore côtoyer sa famille, et il adore les démonstrations d’amour et autres caresses.

Il est très sociable, ce qui en fait un chien de garde totalement inutile, mais un excellent compagnon familial.

Même s'il est intense à la chasse, il est toujours très amical en famille.

Le physique de cette race

pudelpointer

Le Pudelpointer est très lourd, et doté d’une puissante musculature. Sa construction générale est bien proportionnée et harmonieuse, tout en offrant un aspect général de chien de travail.

Malgré une certaine lourdeur, le Pudelpointer dégage élégance certaine.

Taille

Entre 60 et 68 cm (23.62 à 26.77 pouces) pour le mâle
Entre 55 et 63 cm (21.65 à 24.80 pouces) pour la femelle

Poids

Entre 25 et 30 kg (55.12 à 66.14 livres) pour le mâle
Entre 25 et 30 kg (55.12 à 66.14 livres) pour la femelle

Couleur

La couleur de sa robe peut varier entre le marron, le noir et la teinte appelée «feuille-morte».

Poil

Le dur poil serré de la robe est de longueur moyenne, et il est bien couché sur le corps.

La robe est également dotée d’un sous poil unicolore bien épais.

Morphologie

La tête au crâne plat possède un stop bien marqué. Les grands yeux sont de couleur ambre foncée.

Les oreilles, attachées haut, sont de taille moyenne, et sont très bien accolées à la tête.

La truffe est fortement pigmentée, et généralement harmonisée à la robe. La queue, au naturel, est portée droite, ou légèrement incurvée en forme de sabre et atteint pratiquement le jarret. Elle peut également être écourtée.

Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe 7, section 1 et porte le #216

Conseils à propos de ce chien

Adapté à touts les genres de terrains, et à touts les gibiers, le Pudelpointer est grandement utilisé à la chasse en plaine, en eau ou en forêt.

Tous les gibiers lui conviennent, qu’ils soient à plume ou à poil. Ce chien, très polyvalent à la chasse, est idéal pour le canard, le renard, le lapin sauvage et la caille

Compatible avec toutes les situations, il peut vivre à peu près n’importe où. Cependant une existence citadine ne lui convient pas toujours, car il a un très grand besoin d’exercice.

S’il vit en ville, et qu’il bénéficie d’un grand jardin où il peut s’exercer en toute liberté, il pourra alors y être très heureux.

Il adore les maîtres sportifs, car il peut profiter de toutes les activités sportives et athlétiques sans problème.

Très intelligent et d’une grande docilité, son éducation est généralement facile et ne cause habituellement aucun problème.

Elle doit cependant être adéquate, assez ferme et totalement dénuée de brutalité. Sa socialisation est innée, et facile à mener.

La santé du Pudelpointer

Aucune maladie génétique, ni aucune pathologie particulière n’affecte la race, car elle est étroitement surveillée, afin d’assurer la qualité des effectifs.

Il arrive que certains chiens soient touchés par des otites, mais il ne s’agit pas d’une pathologie spécifique reliée à la race.

Les spécimens jouissent donc d’une excellente santé, et sont rarement malades. Ils jouissent également d’une belle longévité.

TOILETTAGE

Il est préférable de surveiller et de nettoyer régulièrement ses oreilles, surtout au retour de la chasse.

Son joli poil doit également être brossé très fréquemment afin de le maintenir propre, beau et en bonne santé. Aucun autre entretien particulier ne lui est cependant nécessaire.

Son histoire et ses origines

Le premier croisement suggéré pour créer la race était entre le Barbet et le Pointer, orchestré par le docteur en cynologie allemand, M. Walther

Ce docteur désirait obtenir un chien de chasse optimal, pouvant travailler sur touts les terrains. Cette suggestion resta cependant en suspens et ne vit jamais le jour.

Le Pudelpointer fut finalement issu d’un croisement effectué vers la fin du XIXe siècle entre le Pointer et le Caniche (Pudel pour l’anglais Poodle, descendant du Barbet), par le baron allemand von Zedlitz.

Le Caniche ne fut utilisé qu’au tout début du croisement, mais le Pudelpointer a tout de même conservé ses qualités. Le croisement de ces deux races donna un chien répondant bien aux exigences cynégétiques, étant très sain génétiquement.

Les effectifs sont étroitement surveillés, afin de préserver la bonne santé et la grande qualité de la race.

Les autorités en place dans son pays d’origine exercent une grande vigilance au niveau de la dysplasie de la hanche, ainsi qu’au niveau de l’épilepsie; afin d’éviter ces deux maladies potentielles aux cheptels.

Ce chien d’arrêt, trouvant le petit gibier, et le pointant, est également un excellent chien rapporteur pouvant travailler sur n’importe quel terrain, comme le désirait à la base, le docteur Walther.

L’eau reste son terrain de jeu préféré, cette préférence lui provenant très certainement de son ancêtre le Caniche.

Malheureusement la race ne connut jamais un grand essor, et même dans son pays d’origine, les effectifs sont encore très rares.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wanimo publicité
Retour haut de page