Redbone coonhound

L’éducation du Redbone coonhound peut être simple, tant qu'elle est entreprise très tôt. Ses premières semaines de vie décident entièrement de son tempérament, et de son attitude de chien adulte. Il faut donc s’assurer de la qualité de l’élevage, et être certain qu’il a débuté sa vie dans un milieu familial, afin qu’il soit un chien calme et équilibré avec tous les membres de sa nouvelle famille d’adoption, qu’il côtoiera pour le restant de sa vie.

Taille 53 à 69 cm
Poids 20 à 38 kg
Espérance de vie 11 à 12 ans
Pays d’origine États-Unis

Aperçu rapide du Redbone coonhound

Personnalité

  • Tendre et affectueux
  • Actif et athlétique
  • Très familial
  • Excellent compagnon

Physique

  • Allure athlétique
  • Musclé et bien proportionné
  • Construction solide et robuste
  • Démarche fière et déterminée

Santé

  • Robuste et très solide
  • Doté d'une excellente santé
  • Possibilités de dysplasie de la hanche
  • Rarement malade

La personnalité du Redbone coonhound

Le Redbone coonhound possède de nombreuses qualités de chasseur, et il est adapté à tous les territoires américains, est facile à satisfaire, et ne demande qu’une bonne éducation pour devenir le meilleur des compagnons de vie.

Ce chasseur, admiré et reconnu aux États-Unis, est un paradoxe pouvant combiner différents tempéraments selon son éducation.

Pour réussir à obtenir un chien docile, le chiot doit avoir été «élevé à la maison». Le tempérament du chien adulte dépendra grandement de ses premières semaines de vie. S’il est élevé au sein d’une famille dès sa naissance, il deviendra un chien doux, sociable et très familial.

Pour en faire un chien de famille, docile et très sociable, et éviter qu’il ne devienne nerveux avec les enfants, il faut s’assurer de lui offrir une éducation adéquate.

La fermeté, la douceur et la constance doivent faire partie de son apprentissage et ce, dès son plus jeune âge. Une socialisation précoce en fera également un chien équilibré.

Le physique de cette race

redbone coonhound

Son allure athlétique ne passe jamais inaperçue. Musclé et bien proportionné, il est doté d’une construction solide et robuste.

Sa démarche est fière et déterminée, et son aspect général laisse entrevoir un chien actif et dynamique.

Taille

Entre 55 et 69 cm (21.65 à 27.17 pouces) pour le mâle
Entre 53 et 66 cm (20.87 à 25.98 pouces) pour la femelle

Poids

Entre 29 et 38 kg (63.93 à 83.77 livres) pour le mâle
Entre 20 et 34 kg (44.09 à 74.96 livres) pour la femelle

Couleur

La couleur de sa robe est d’un beau rouge, riche et flamboyant. Certains spécimens ont du blanc sur les pieds et/ou sur la poitrine.

Poil

Le poil de la robe est assez grossier, court et lisse.

Morphologie

La large tête est portée haut. Les yeux, bruns ou de couleur noisette, ont une allure plutôt triste. Les oreilles sont longues et tombantes. La truffe est noire. La longue queue au léger duvet est portée fièrement.

Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe , section et porte le #

Conseils à propos de ce chien

Son éducation doit être adéquate, car il peut facilement être distrait, ou tellement concentré qu’il en oublie tout le reste.

Par exemple, si le Redbone Coonhound a le nez par terre, suivant une piste, il lui arrive de ne plus rien entendre de ce qui se passe autour de lui. Pour pouvoir le ramener à l’ordre, il doit être docile et bien obéissant.

Pour le faire cohabiter avec les autres animaux, il doit pouvoir les côtoyer très tôt dans sa vie, sinon ils seront pour lui des proies potentielles.

Entre sa naissance et le début de son éducation, sa façon de vivre, et les gens ou animaux qu’il côtoie décideront de son attitude une fois adulte.

Il doit donc, le plus tôt possible, côtoyer les autres animaux et les humains de la maison (surtout les enfants), et apprendre ainsi à cohabiter avec tous de façon amicale et sociable.

Ce beau grand chien peut facilement vivre n’importe où, tant qu’il bénéficie d’un exercice quotidien, et adéquat à sa condition athlétique.

Son énergie débordante doit être dépensée, afin qu'il demeure un chien familial équilibré. S’il n’est pas utilisé pour la chasse, ce grand spécimen doit pouvoir dépenser une dose d'énergie équivalente.

La santé du Redbone coonhound

Robuste et très solide, ce grand chien, renommé pour la chasse aux États-Unis, est généralement doté d’une excellente santé.

Certains élevages semblent présenter quelques problèmes de dysplasie de la hanche, mais il ne s’agit pas d’une pathologie directement affectée à la race. Rarement malade, la longévité de ce chien est tout de même appréciable.

TOILETTAGE

Son pelage, lisse et court, nécessite un brossage régulier afin de maintenir sa robe propre et en bonne santé.

Ses oreilles tombantes doivent être vérifiées et nettoyées régulièrement, surtout après un épisode de chasse. Aucun autre entretien plus particulier ne lui est cependant nécessaire.

Son histoire et ses origines

Créé au milieu du XVIIIe siècle, et descendant apparemment du Foxhound, l’odorat du Redbone Coonhound fut développé, afin d’en faire un travailleur agile, pouvant flairer très rapidement les ratons laveurs.

Ce serait apparemment un Américain du nom de George F.L. Birdsong, provenant de Géorgie, qui aurait créé le premier vrai Redbone, à partir d’un croisement entre le Chien de Saint-Hubert et des Coonhounds.

Cette manipulation expliquerait les tâches blanches se trouvant parfois sur les pattes, et sur la poitrine du Redbone Coonhound d’aujourd’hui. Si Birdsong fait partie des premiers éleveurs de la race, le nom de Redbone Coonhound lui viendrait d’un autre éleveur du nom de Peter Redbone provenant du Tennessee.

Les chasseurs américains, ayant utilisé les chiens de chasse européens pendant un certain temps, réalisèrent qu’il leur fallait un chien plus adapté à leurs paysages, différent de ceux qu'on peut trouver en Europe, comprenant des montagnes escarpées, des bayous, des grands espaces et des marécages.

De plus, les animaux sauvages y sont nombreux, comme les porcs-épics, les ours, les couguars, les alligators et bien évidemment, les ratons laveurs.

Peu importe la véritable origine de ce chien très athlétique, il est aujourd’hui un chien pouvant travailler sous tous les climats, et sur tous les types de terrains américains. La chasse dans les marécages, ou dans les montagnes n’a aucun secret pour lui, et certains effectifs peuvent également très bien travailler comme chiens d’eau.

C’est le chien de chasse idéal, pouvant se montrer féroce face à différents gibiers, tels que le puma, le lynx, le couguar, l’ours et évidemment, le raton laveur, pour lequel il faut à la base créé.

Publier un commentaire