Schiller stövare

hien courant de Schiller, Chien de Schiller

Ce joli spécimen bien apprécié par les chasseurs suédois n’a jamais vraiment réussi à sortir des frontières de son pays natal. Même s’il est très répandu en Suède, il demeure assez rare en dehors de son pays. C’est donc en Suède qu’il faut passer pour cet éternel chasseur dans son âme et dans ses tripes.

Taille 49 à 61 cm
Poids 18 à 25 kg
Espérance de vie 12 à 13 ans

Physique

  • Bien proportionné à l'allure noble et élégante
  • Physique bien musclé
  • Silhouette s'inscris dans un rectangle
  • Aspect général très agréable

Personnalité

  • Dynamique et attentif
  • Vif et très robuste
  • Caractère indépendant
  • Compagnon de vie agréable

Santé

- Aucune pathologie particulière
- Aucune maladie génétique répertoriée
- Rarement malade
- Généralement en bonne santé

Physique du Schiller stövare

schiller stövare

Taille

Entre 53 et 61 cm (20.87 à 24.02 pouces) pour le mâle
Entre 49 et 57 cm (19.29 à 22.44 pouces) pour la femelle

Poids

Entre 18 et 25 kg (39.68 à 55.12 livres) pour le mâle
Entre 18 et 25 kg (39.68 à 55.12 livres) pour la femelle

Couleur

La couleur de sa robe est sur fond fauve et est dotée d’un manteau noir couvrant les bords du cou et le dos et descendant sur les côtés du tronc ainsi que sur la face supérieure de la queue. De petites taches blanches sur les doigts et sur le poitrail sont admises par le standard.

Poil

Le poil, adhérant bien au corps, est plutôt rude et il est d’une longueur moyenne.

Morphologie

La tête est dotée d’un crâne quelque peu bombé et d’un stop bien marqué. Ses yeux d’une jolie couleur brun foncé ont une belle expression bien vive. Ses belles grandes oreilles souples sont bien pendantes et leur bord antérieur repose très près des joues. Sa jolie petite truffe est toute noire. Sa queue, arrivant pratiquement jusqu’au jarret, est portée légèrement en sabre ou toute droite.

Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe 6, section 1 et porte le #131

Personnalité du Schiller stövare

Dynamique, attentif, vif et très robuste, le Schiller Stovare est un chien de chasse hors pair très apprécié faisant également un agréable compagnon de vie étant très lié à son maître.

Son éducation doit être entreprise très tôt et être adéquate et ferme de même que sa socialisation doit être bien adaptée à son caractère indépendant.

Il peut facilement s’adapter à toutes les situations familiales tout en restant à la base, un chasseur et ce, pour toute sa vie. La chasse est sa véritable raison de vivre. Malgré qu’il soit très attaché à son maître, il est d’un caractère assez indépendant nécessitant une bonne éducation adéquate. Son caractère bien affirmé a besoin d’une éducation ferme et sans concession. Le maître doit pouvoir être à la hauteur du fort tempérament de son chien. Son indépendance naturelle doit pouvoir bénéficier d’une socialisation précoce. Son éducation et sa socialisation doivent toutes deux être entreprises dès son plus jeune âge et doivent être parfaitement adaptées à sa condition. Le maître doit absolument s’imposer à son chien.

Il peut vivre avec tous les types de propriétaires mais le chasseur reste toujours son meilleur ami et son premier choix. Il fut créé pour la chasse. Ayant été obtenu par le croisement de chiens de chasse de plusieurs nationalités différentes, il a conservé toutes les caractéristiques du chasseur et ne vit que dans l’attente du prochain épisode de chasse.

schiller stövare personnalité

Conseils à propos du Schiller stövare

Il s’agit à la base d’un chien de chasse courant préférant travailler seul. Il serait apparemment le plus rapide des chiens de chasse suédois possédant un dynamisme hors pair pour bien exécuter son travail d’acolyte au chasseur. Ce chasseur dans l’âme est très dévoué à son maître et il le suivra dans tous les épisodes de chasse sans problème. La chasse est sa véritable vocation et il doit pouvoir bénéficier régulièrement d’épisodes entièrement consacrés à son sport préféré.

Très solide physiquement, il peut très bien vivre et chasser dans les grands espaces ne craignant ni le grand froid, ni la neige. Son physique robuste est bien adapté pour travailler dans toutes les conditions climatiques qui soient.

Préférant, et de loin, les grands espaces où il peut s’exercer sans aucune restriction, ni condition, il n’est pas vraiment adapté pour la vie en appartement. Il doit pouvoir se défouler très souvent étant doté d’une très grande vivacité et d’une énergie sans fin. Le citadin voulant posséder un tel chien doit s’assurer de pouvoir lui fournir un espace adéquat où il pourra s’exercer et dépenser toute son énergie et ce, de façon très régulière.

Santé du Schiller stövare

La race n’est affectée par aucune pathologie particulière ni aucune maladie génétique officiellement répertoriée. Ce superbe spécimen canin est rarement malade jouissant généralement d’une très bonne santé et d’une très belle longévité.

TOILETTAGE

Il est préférable de vérifier et nettoyer ses belles grandes oreilles pendantes régulièrement afin de lui éviter des infections potentielles pouvant être causées par des corps étrangers, surtout au retour d’un épisode de chasse. Sa jolie robe nécessite également un bon brossage de façon régulière afin de la maintenir propre, belle et en pleine santé. Aucun autre entretien ne lui est cependant nécessaire.

Histoire du Schiller stövare

C’est en Suède en 1886 que le Schiller Stovare apparut pour la première fois en exposition où près de 189 chiens courants furent alors présentés. Parmi le lot, il y avait Tamburini et Ralla I, une sœur et un frère appartenant alors à Per Schiller, un fermier provenant du Sud de l’Allemagne. Les deux chiens provenaient de croisements effectués entre le Chien de chasse autrichien, le Chien de chasse allemand et le Chien de chasse suisse. Par la suite, une infusion de sang considérable provenant de chiens de chasse britanniques, surtout du Harrier, vint s’ajouter à la race.

Après ces croisements, la race acquit très rapidement un type homogène et fut reconnue par le Kennel Club suédois en 1907 comme étant une race à part entière. Cependant, son standard officiel ne fut enregistré qu’en 1952. Malgré qu’il soit bien apprécié en Suède pour ses belles qualités pour la chasse, il n’est pas très répandu ailleurs sur la planète.

Il reste encore aujourd’hui bien apprécié pour la chasse sur les territoires suédois. Ce chien courant donne de la voix et excelle dans la chasse au renard et au lièvre. Il chasse seul, n’étant pas un chien de meute ni ne chassant en paire et il n’est jamais utilisé pour le cerf. Il fait un bon compagnon de vie même si ce n’est pas sa vocation première.

Partager cet article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page