Terrier écossais

Scottish Terrier, Scottish, Terrie d'Écosse, Scottie, Aberdeen Terrier

Le Terrier écossais est très connu dans le monde pour son aspect très particulier, et son air digne et fier. Cette allure si particulière nécessite un toilettage et un entretien régulier qu’il faut considérer avant l’acquisition de l’animal. Il est très stylisé, et tout style a son prix, surtout chez les sujets voués à l’exposition. Bien que ce soit un Écossais, bien des pays d’Europe, comme la Suède, l’Allemagne, la France et l’Italie produisent des champions de très haut niveau, et des élevages de grande qualité. Ce petit chien très digne est à découvrir.

Taille 25 à 28 cm
Poids 8 à 10 kg
Espérance de vie 12 à 15 ans
Pays d’origine Royaume-Uni

Aperçu rapide du Terrier écossais

Personnalité

  • Aime toute sa famille
  • Adore le jeu
  • Fidèle et très attachant
  • Peu enclin à montrer ses sentiments

Physique

  • Allure fière et digne
  • Petit chien trapu
  • Allure imprégnée d'une grande dignité
  • Oreilles droites et pointues

Santé

  • Certains problèmes de peau peuvent survenir
  • Généralement en bonne santé
  • Rustique et robuste

La personnalité du Terrier écossais

Le Terrier écossais est d’une fierté et d’une dignité hors du commun. Il aime tous les membres de sa famille, y compris les enfants, mais il est très exclusif.

Il adore son maître et lui voue une véritable passion. Il aura des rapports affectifs privilégiés avec celui-ci. Il est fidèle, et très attaché, même s'il peu enclin aux effusions.

Malgré sa taille, c’est un gardien très courageux. Son aboiement est puissant et assez impressionnant pour rebuter les inconnus. Il n’est nullement agressif mais il ne recule devant rien.

Doté d’une forte personnalité, son éducation doit être adéquate, et doit inclure l’apprentissage de l’obéissance et du respect.

terrier écossais personnalité

Le physique de cette race

terrier écossais

Le Terrier écossais possède une allure fière et digne, lui donnant un petit côté so british dont lui seul connaît le secret.

Ce petit chien trapu et vif laisse derrière lui une impression de grande vivacité et de puissance, mais dans un petit format.

Malgré sa taille, laquelle est adaptée pour la chasse dans les terriers, il possède une allure imprégnée d’une grande dignité.

Taille

Entre 25 et 28 cm (9.84 à 11.02 pouces) pour le mâle
Entre 25 et 28 cm (9.84 à 11.02 pouces) pour la femelle

Poids

Entre 8 et 10 kg (17.64 à 22.05 livres) pour le mâle
Entre 8 et 10 kg (17.64 à 22.05 livres) pour la femelle

Couleur

La robe peut varier; le noir, le froment, le poivre et sel dans toutes leurs nuances et le bringé sont toutes des possibilités chez le Terrier écossais.

Poil

Le poil de surface est rêche, épais et dur. Le sous poil est dense, laineux et plutôt court.

Morphologie

La tête du Terrier écossais possède un crâne plat et un stop léger. Les yeux en amande sont foncés, généralement dans les teintes de brun foncé.

Les oreilles droites sont pointues et bien dessinées. La truffe est noire. La queue, large à la base et de longueur moyenne, peut être légèrement courbée, mais elle est portée bien droite.

Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe 3, section 2 et porte le #73

Prix d’achat et budget mensuel

Prix d’achat d’un chiot Terrier écossais : entre 1000 € et 1500 €
Ces prix d’achat sont purement indicatifs et peuvent varier selon l’éleveur
Budget mensuel à consacrer à un Terrier écossais: 80 €
Le budget mensuel inclut les dépenses moyennes en nourriture et produits d’entretien (toilettage, produits antiparasites…)

Conseils à propos de ce chien

Malgré sa petite taille, ce joli petit chien est hardi et courageux.

Il possède une forte personnalité, et son éducation doit être exécutée de façon soignée et méthodique, afin de canaliser son tempérament bien trempé.

Bien qu’il fût utilisé à la base comme chasseur, il est devenu par la suite un chien de compagnie très recherché.

Il aboie moins que les autres Terriers, et même s’il adore sa famille, ses effusions d’affection ne sont pas exagérées, et il n’est guère envahissant, même s’il est vif et très jovial.

Son besoin d'exercice n'est pas excessif, mais son toilettage est tout de même assez particulier.

Cette petite bête apprécie la vie en appartement autant qu'un jardin, ou le confort d’une grande maison. Il peut faire le bonheur de tous les types de propriétaires, car il peut vivre à peu près n’importe où.

La santé du Terrier écossais

Il n’existe pas vraiment de pathologie reliée à la race, mais certains problèmes de peau peuvent survenir selon le sujet.

Les probabilités augmentent si le toilettage n’est pas exécuté de façon adéquate. Généralement, il jouit d’une excellente santé et d’une bonne longévité. Le Terrier écossais est très robuste physiquement.

TOILETTAGE

Son beau pelage nécessite un entretien particulier, et de préférence par un toiletteur professionnel tous les trimestres.

Sa robe ne doit absolument pas être tondue. Le professionnel préconisera l’épilation au lieu de la tonte pour entretenir sa jolie fourrure. Un brossage hebdomadaire est également essentiel à la santé et à la beauté de son magnifique pelage.

Aucun autre entretien particulier n’est nécessaire, mais le temps alloué au toilettage est considérable, car le professionnel doit être très soigneux avec le poil du Terrier écossais.

Son histoire et ses origines

Déjà présent à l’époque des Romains, le Terrier écossais est le plus ancien de sa catégorie. On découvrit même une statuette de bronze le représentant près du Vallon d’Adrien, dans les fouilles de Covertina’s Welli.

Il fut découvert en Grande-Bretagne vers 1875 dans les expositions canines. Il était alors utilisé pour la chasse à la vermine. Les blaireaux, les putois et les renards étaient ses proies favorites.

Son standard fut déclaré en 1882, mais il n’arriva en territoire français qu’en 1930. Son développement s’accrut en territoire européen à compter de 1950, où la redécouverte des robes de couleur a donné un renouveau à la race.

Le premier Club officiel du Scottish Terrier vit le jour en même temps que le standard, soit vers 1882. Malgré ses débuts comme chasseur de vermine, il est grandement apprécié de nos jours comme chien de compagnie.

Publier un commentaire