Tosa Inu

Chien de combat japonais, Dogue japonais, Sumo, Tosa

La mauvaise réputation du Tosa Inu nuit grandement à la race. Comme le Rottweiler, le Mastiff, le Bullmastiff, le Dogue ou tout autres chiens ayant été utilisés à une autre époque pour les combats, le Tosa fait généralement peur. Tout connaisseur de la gent canine sait très bien que c’est le maître qui fera toute la différence. Qu’il soit gros ou petit, le chien peut devenir une arme redoutable lorsqu’il est placé entre de mauvaises mains. Cependant, le Tosa Inu sera loyal, fidèle et protégera celui ou celle qui l’aimera et le traitera avec le plus grand des respects.

Taille 55 à 80 cm
Poids 36 à 65 kg
Espérance de vie 10 à 12 ans
Pays d’origine Japon

Aperçu rapide du Tosa Inu

Personnalité

  • Courageux et brave
  • Calme et serein
  • Très obéissant
  • Loyal et honnête

Physique

  • Allure impressionnante
  • Assez vigoureux
  • Fière et très digne

Santé

  • Aucune pathologie particulière
  • Excellente santé
  • Très robuste

La personnalité du Tosa Inu

Courageux et brave, le Tosa Inu est aussi calme, serein, tranquille et très obéissant. Son comportement est toujours mesuré, même au combat.

Le courage, le sang-froid et la hardiesse le caractérisent très bien. Patient et très calme, le Tosa Inu est très méfiant envers les étrangers.

Même s’il mesure bien tous ses comportements, il peut devenir redoutable s’il en sent le besoin. Il peut devenir un excellent chien de compagnie mais il aura besoin d’une excellente éducation pour contrer son tempérament fort.

Le physique de cette race

tosa inu

Cet immense chien imposant et très robuste possède une allure plutôt impressionnante. Courageux et vigoureux, le Tosa Inu allie élégance, force et dignité.

Taille

Entre 60 et 80 cm (23.62 à 31.50 pouces) pour le mâle
Entre 55 et 70 cm (21.65 à 27.56 pouces) pour la femelle

Poids

Entre 36 et 61 kg (79.37 à 134.48 livres) pour le mâle
Entre 40 et 65 kg (88.18 à 143.30 livres) pour la femelle

Couleur

Sa robe la plus populaire est celle dotée d’une couleur rougeâtre uniforme. Les taches blanches y sont admises pour cette race, tout comme les taches rouges sur fond blanc.

Poil

Son poil court est fort et serré.

Morphologie

Sa tête possède un large crâne au stop très marqué. Ses petits yeux sont d’une couleur allant du marron au brun foncé. Ses courtes oreilles sont plutôt minces. Elles tombent contre les joues.
Sa grande truffe est noire. Sa forte queue se rétrécit vers la pointe et est portée pendante jusqu’à atteindre le jarret.

Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe 2, section 2 et porte le #260

Prix d’achat et budget mensuel

Prix d’achat d’un chiot Tosa Inu : entre 1000 € et 1500 €
Ces prix d’achat sont purement indicatifs et peuvent varier selon l’éleveur

Conseils à propos de ce chien

Le Tosa Inu peut vivre à peu près n’importe où mais sa grande taille peut parfois limiter l’accès à certains endroits.

Heureux autant à l’intérieur qu’à l’extérieur et vu qu'il n’a pas besoin de beaucoup d’exercice, toutes les situations lui conviennent.

Bien éduqué, le Tosa Inu est d’une docilité exemplaire. Sa tranquillité et son calme conviennent parfaitement à la famille. S’il est bien traité et aimé, il devient le plus gentil des compagnons.

Comme c’est un chien très fort, il peut devenir redoutable s’il est placé entre de mauvaises mains. Si son éducation vise à exacerber son agressivité, il peut même devenir dangereux.

Ce magnifique chien peut facilement devenir une arme très dangereuse s’il est maltraité ou mal éduqué.

La santé du Tosa Inu

Aucune pathologie n’affecte la race. Il est très robuste et jouit généralement d’une excellente santé.

TOILETTAGE

Sa robe ne nécessite pas vraiment d’entretien, sauf pour un bon brossage de temps à autre.

Son histoire et ses origines

Créé au Japon, plus précisément dans la ville de Tosa sur l’île de Shikoku, ce chien est le préféré de la mafia japonaise (les Yakusas), probablement dû à sa grande taille et à son allure redoutable.

Vers la fin du XIXe siècle, des croisements eurent lieu entre le Shikoku Ken (chien japonais) et des chiens européens tels que le Bull Terrier, le Bulldog, le Mastiff, le Saint-Bernard, le Braque Allemand et le Dogue Allemand.

Le résultat donna le Tosa Inu tel qu’on le connaît aujourd’hui. Les combats de chiens sont une tradition au Japon qui remonte au XIVe siècle.

Le but initial du Tosa Inu était alors d’obtenir un chien de combat pratiquement imbattable pour les combats sanguinaires et cruels de l’époque où la mort de l’un devenait la victoire de l’autre.

Les aptitudes naturelles du Tosa Inu sont encore et toujours la garde et la défense. Même aujourd’hui, il est utilisé essentiellement pour la garde mais il peut également faire un excellent compagnon s’il est éduqué adéquatement.

Publier un commentaire