Lévrier irlandais

Irish Wolfhound, Lévrier d'Irlande

Cet ancien combattant et chasseur de gros gibiers peut combler bien des propriétaires. Ces derniers devront par contre lui donner la possibilité de vivre au grand air et de bénéficier de grands espaces. Les propriétaires sportifs seront heureux, car leur compagnon pourra les accompagner dans leur exercice sans jamais défaillir. Le Lévrier irlandais est très particulier. Cette eau dormante est à traiter avec respect, et avec prudence. Les inconnus dotés de mauvaises intentions sont dûment avertis; qui s’y frotte, s’y pique.

Taille 70 à 80 cm
Poids 40 à 58 kg
Espérance de vie 9 à 11 ans
Pays d’origine Republic of Ireland

Aperçu rapide du Lévrier irlandais

Personnalité

  • Doux, gentil et amical
  • Très calme et équilibré
  • Adore les enfants et sa famille
  • Intuitif et intelligent

Physique

  • Un des plus grands chiens du monde
  • Poil dur et court
  • Longue tête plate
  • Petites oreilles portées en rose

Santé

  • Pratiquement jamais malade
  • Jouit d'une excellente santé
  • Aucune pathologie particulière

La personnalité du Lévrier irlandais

Son nom de chien loup lui sied à merveille, et cache un tempérament particulier qu’il est préférable de ne pas réveiller.  Gentil et amical, le Lévrier Irlandais est très calme et équilibré. Il adore les enfants et touts les membres de sa famille.

Généralement calme en toutes circonstances, il peut devenir redoutable s’il est provoqué ou s’il sent que la menace est bien réelle. Il protégera les siens contre toute agression si nécessaire.

Généralement docile, il est intuitif et intelligent, et son éducation ne pose habituellement aucun problème.

lévrier irlandais personnalité

Le physique de cette race

lévrier irlandais

Ce très grand chien, considéré comme un des plus grands du monde, est imposant et doté d’une musculature massive accompagnée d’une construction forte.

Cette grande taille n’est pas dotée d’un aspect aussi lourd que son ancêtre, le Dogue allemand mais tout de même un peu plus que son autre ancêtre, le Lévrier écossais (Deerhound).

Taille

Entre 70 et 80 cm (27.56 à 31.50 pouces) pour le mâle
Entre 70 et 80 cm (27.56 à 31.50 pouces) pour la femelle

Poids

Entre 54 et 58 kg (119.05 à 127.87 livres) pour le mâle
Entre 40 et 52 kg (88.18 à 114.64 livres) pour la femelle

Couleur

La couleur de la robe peut varier entre le blanc, le daim, le gris, le noir, le rouge ou le bringé.

Poil

Le dur poil de la robe est court et plutôt rêche.

Morphologie

La longue tête du Lévrier irlandais est plate mais pas très large. Les petits yeux dotés d’un doux regard sont foncés.

Les petites oreilles sont portées en forme de rose, comme celles du Greyhound. La truffe est généralement noire. La queue bien garnie et poilue est d’envergure moyenne et légèrement courbée.

Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe 10, section 2 et porte le #160

Conseils à propos de ce chien

Le Lévrier irlandais n’est pas toujours de tout repos.

Grandement apprécié jadis pour la chasse aux loups et comme combattant dans l’arène du cirque, le Lévrier Irlandais a conservé ses gènes ancestraux et son passé de combattant sont toujours latent dans sa personnalité.

Il est calme et équilibré mais s’il doit défendre les siens, il sera redoutable.

Il est gentil et doux avec sa famille et il est l’ami de tous. Il en sera ainsi tant qu’il ne sera pas provoqué.

C’est un excellent chien de garde qui se contente de prévenir la plupart du temps. Son éducation doit être précoce et rigoureuse afin d’éviter que ne surgisse son tempérament ancestral de combattant.

Ce chien d’extérieur et de grands espaces n’est pas adapté à la vie citadine. Ses dimensions et son grand besoin d’exercice nécessitent un minimum d’espace vital.

Il doit pouvoir courir et dépenser son énergie à sa guise afin de conserver son équilibre et son tempérament calme et serein.

La santé du Lévrier irlandais

Très robuste, ce grand Lévrier n’est pratiquement jamais malade. Ce chien rustique jouit généralement d’une excellente santé. Aucune pathologie particulière n’est à signaler dans son cas.

Une fois adulte, sa santé est excellente, mais son alimentation doit être particulièrement surveillée tout au long de sa croissance.

Ce grand chien ne devient mature que vers l’âge de 3 à 4 ans, et sa croissance peut se poursuivre jusqu’à l’âge de 15 mois où il aura besoin d’une nourriture aux vitamines et protéines adéquates.

Son espérance de vie est d’environ 11 ans.

TOILETTAGE

Ce grand chien nécessite un brossage quotidien mais sans aucun autre entretien particulier.

Son histoire et ses origines

Originaire d’Asie, le Lévrier Irlandais arriva en Irlande entre 2500 et 1500 avant J.-C. ce qui en fait une race très ancienne. Il fut d’abord utilisé pour la chasse aux ours, aux élans et aux loups.

Son nom lui vient d’ailleurs de cette utilisation, wolfhound signifiant «chien louvetier ou chien loup» en anglais. Les Gaëls d’Irlande le ramenèrent donc d’Asie pour la chasse, mais vers la fin du IVe siècle avant J.-C., il fut grandement apprécié pour les jeux du cirque. Son courage et sa puissance lui permettaient d’affronter les fauves de l’arène et les spectateurs assistaient alors à un excellent spectacle.

Considérée comme digne des Dieux et des héros, on attribua à la race de grandes qualités qui rendirent le Lévrier Irlandais très populaire.

Il connut l’importation en Angleterre, en Pologne, en Espagne et en France, où son excellente réputation de chasseur de loups était très connue. Sa grande popularité faillit décimer la race, et même l’interdiction d’exportation instaurée par Olivier Cromwell en 1652 ne suffit pas à augmenter le nombre de spécimens.

Vers 1862, le capitaine George Augustus Graham et plusieurs de ses amis entreprirent le sauvetage de ce magnifique chien. Cette très ancienne et noble race put ainsi revenir en force et bénéficier d’une recrudescence importante. Certains croisements eurent lieu avec le Dogue allemand, le Barzoï et le Deerhound pour en arriver à la race telle qu’on la connaît aujourd’hui.

En 1870, il fit sa première exposition et c’est en 1885 que son club officiel vit le jour. La France ne le reconnut qu’en 1970 et depuis 1902, il est la mascotte officielle des Irish Guards, cette unité d’élite faisant partie de l’armée britannique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wanimo publicité
Retour haut de page