Lévrier polonais

Chart Polski, Polish Greyhound

Grandement apprécié pour ses talents à la chasse, le Lévrier polonais doit manœuvrer avec les interdictions de chasse dans certains pays. Dans les pays où la chasse avec lévrier est permise, il devient un excellent chasseur très apprécié, et dans les autres, où son sport favori lui est interdit, il devient un chien de compagnie tout aussi excellent et tout aussi apprécié.

Taille 68 à 80 cm
Poids 35 à 40 kg
Espérance de vie 13 à 14 ans

Personnalité

  • Adroit et résistant
  • Rapide et affectueux
  • Doux et sociable
  • Tempérament affirmé

Physique

  • Constitution solide et musclée
  • Ni lymphatique, ni lourd
  • Résiste aux conditions difficiles
  • Poil très élastique et très dur

Santé

  • Solide et robuste
  • Aucune pathologie particulière
  • Rarement malade

La personnalité du Lévrier polonais

Adroit, résistant, rapide, affectueux, doux et sociable, il est très réservé avec les étrangers mais il est maître de lui en toutes circonstances.

En famille, il est doux et affectueux, mais il demeure tout de même assez réservé. Il aime bien le contact de sa famille, mais ce n’est pas un amateur de câlins.

Sociable dans son foyer, il est plutôt réservé avec les étrangers, mais il demeure confiant et sûr de lui en général. Il reste maître de la situation en toutes circonstances.

Le physique de cette race

lévrier polonais

Ce chien de grande taille est doté d’une constitution solide, musclée et il est nettement plus fort que les autres de sa catégorie.

Il n’est cependant ni lymphatique, ni lourd. Son aspect rappelle grandement celui de ses ancêtres, les lévriers asiatiques.

Tout dans son physique démontre bien de sa grande puissance et de sa forte ossature. C’est un chien capable de résister aux difficiles conditions du climat polonais.

Taille

Entre 70 et 80 cm (27.56 à 31.50 pouces) pour le mâle
Entre 68 et 75 cm (26.77 à 29.53 pouces) pour la femelle

Poids

Entre 35 et 40 kg (77.16 à 88.18 livres) pour le mâle
Entre 35 et 40 kg (77.16 à 88.18 livres) pour la femelle

Couleur

Toutes les couleurs de robe sont permises.

Poil

Son poil est très élastique au touché, et il est très dur. Il n’est cependant ni soyeux, ni de type «fil de fer».

Morphologie

Sa tête possède un crâne plat au stop peu marqué. Ses grands yeux, légèrement en biais, sont ambre à brun foncé.

Ses oreilles étroites sont de taille moyenne. Sa truffe est noire ou d’une couleur très sombre. Sa queue peut former un anneau complet à son extrémité, ou être en forme de faucille recourbée vers le haut.

Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe 10, section 3 et porte le #333

Conseils à propos de ce chien

En chien de chasse très rapide et apprécié, le Lévrier polonais est né pour la chasse.

Il peut chasser sur différents terrains, et il est efficace pour plusieurs types de gibier. Il est résistant et très astucieux, ce qui le rend très efficace dans la poursuite du gibier. En action, il est brusque et très rapide.

Son fort tempérament nécessite une éducation à la hauteur de son fort caractère.

Sans concession, son éducation doit être menée à terme d’une façon rigoureuse, et elle doit lui inculquer clairement les notions d’interdits et la hiérarchie familiale, afin qu’il comprenne très tôt où il se situe dans la famille.

Il préfère les grands espaces, où il peut courir en toute liberté. La vie citadine lui est donc très difficile.

Il préfère la campagne où il peut s’en donner à cœur joie et ce, sans restriction.

La santé du Lévrier polonais

Il est solide et très robuste, et il n’est touché par aucune pathologie particulière.

Il est rarement malade, et il est adapté aux conditions extrêmes du climat polonais. Il possède une excellente santé et une belle longévité.

TOILETTAGE

Malgré son poil court, il est préférable de brosser sa robe régulièrement, afin de la maintenir propre et en bonne santé. Aucun autre entretien ne lui est nécessaire.

Son histoire et ses origines

Originaire de Pologne, le Chart Polski descendrait probablement des lévriers asiatiques de type Saluki. Dès le XIIIe siècle, sa présence peut être certifiée en territoire polonais.

Il est totalement impossible qu’il soit issu du croisement entre un Barzoï et un Greyhound, comme il fut déjà prétendu par l’auteur russe, Sabaniejew. Le Lévrier polonais était déjà en Pologne au XIIIe siècle, alors que l’existence du Barzoï n’est pas mentionnée avant le règne d’Ivan le Terrible, Tsar au XVIe siècle.

Les représentations du Lévrier polonais dans la littérature de chasse et dans la documentation iconographique sont bien présentes et très uniformes. La peinture prouve qu’il a bien conservé son aspect d’origine jusqu’à la fin du XIXe siècle.

Utilisé pour la chasse au lièvre, il est également apprécié pour celle au renard, à l’outarde, au chevreuil, et même pour la chasse au loup. Il excelle à la chasse, mais comme certains pays interdisent la chasse avec les lévriers, il peut également être un excellent chien de compagnie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page