Aïdi

Autres noms : Chien de l’Atlas, Berger de l’Atlas, Moroccan Aïdi, Atlas Dog, Kabyle Dog

Plutôt rare à l’extérieur des frontières marocaines, l’Aïdi est un magnifique chien possédant de belles qualités dont plusieurs pourraient bénéficier. Ce chien, à l’allure très peluche, ne laisse rien paraître de son redoutable courage et de ses extraordinaires aptitudes comme protecteur et comme gardien des biens et de la famille. C’est un formidable chien de protection, de garde et un superbe chien de berger confiné pour le moment à l’intérieur de son pays d’origine, le Maroc.

Taille
52 à 60 cm
Poids
25 à 30 kg
Espérance de vie
10 à 12 ans

Aperçu rapide du Aïdi

Physique

  • Puissant et bien construit
  • Silhouette très mobile et musclée
  • Fortement charpentée
  • Allure un peu nerveuse

Personnalité

  • Observateur et intelligent
  • Vigilant et protecteur
  • Affectueux et calme
  • Fort tempérament

Santé

  • Très robuste
  • Rarement malade
  • Aucune pathologie particulière
  • Peut s'adapter à tous les climats
Publicité

Physique du Aïdi

Ce chien rustique de taille moyenne est, pour sa taille, remarquablement puissant et bien construit. Sa silhouette est très mobile, musclée et très fortement charpentée mais sans jamais aucune impression de lourdeur. Son allure un peu nerveuse laisse transparaître sa grande vivacité et son instinct protecteur toujours en alerte. C’est un chien solide et très bien proportionné.

Taille : Entre 52 et 60 cm (20 à 24 pouces) pour le mâle.
Entre 52 et 60 cm (20 à 24 pouces) pour la femelle.
Poids : Entre 25 et 30 kg (55 à 66 livres) pour le mâle.
Entre 25 et 30 kg (55 à 66 livres) pour la femelle.
Couleur : La couleur de sa robe varie généralement entre le fauve, le noir et le marron.
Poils : L’épais poil de sa robe est plutôt rêche et semi long.
Morphologie : La tête, au crâne plat, possède un stop légèrement marqué. Ses yeux d’une grandeur moyenne s’harmonisent habituellement à la couleur de la robe allant de l’ambre foncé au brun doré. Ses oreilles, à demi tombantes, sont d’une taille moyenne. Sa jolie truffe est brune ou noire. Sa longue queue atteint généralement la pointe du jarret.

Le aïdi, selon la nomenclature FCI, appartient au Groupe 2, section 2 et porte le #247.

Personnalité du Aïdi

Observateur, intelligent, vigilant, protecteur, affectueux et calme, il est d’un fort tempérament et c’est un excellent gardien mais il n’est pas d’un naturel agressif.

Son éducation doit être très rigoureuse car il est d’un naturel plutôt dominant et il aime bien être le chef de meute.

Adoption du Aïdi

Points à considérer avant d'adopter un aïdi

  • Il ne faut pas se laisser avoir par ce magnifique spécimen à l’allure « nounours ». Sous des airs mignons et très « toutou », se cache un redoutable gardien et un remarquable protecteur. Son courage est grand et il n’hésitera pas à défendre sa famille si c’est nécessaire. D’un naturel plutôt calme et non agressif, il est doté d’un instinct naturel de protection qui en fait un gardien très fort qui peut se montrer redoutable en toutes circonstances. Il ne recule devant rien pour protéger les siens. Il mettra un véritable point d’honneur à la défense de sa famille.

  • Cet excellent chien de compagnie est obéissant, affectueux et très fidèle à son maître. Malgré sa grande affection et sa fidélité, il testera les limites de son maître et tentera de se placer en tant que chef de meute. Son éducation doit donc être très ferme tout en étant douce et non agressive. Sa méfiance des étrangers ne doit absolument pas être exacerbée lors de son éducation et sa socialisation doit être précoce pour bien contrôler sa réserve naturelle contre les inconnus.

  • Il s’entend plutôt bien avec les autres animaux de la maisonnée tant qu’ils ont tous été élevés ensemble. Pour ses pairs, il faut demeurer prudent car il a tendance à se bagarrer avec ceux du même sexe que lui.

    Il peut bien vivre et s’adapter partout. Il peut vivre à l’intérieur comme à l’extérieur car sa fourrure lui permet de résister à tous les climats. L’extrême densité de sa toison le protège contre les intempéries et même contre les blessures corporelles.

Santé du Aïdi

Très robuste, il est à l’abri d’à peu près tous les maux. Il est rarement malade et aucune pathologie ne le touche particulièrement. Ce chien rustique peut vivre très longtemps et il peut s’adapter à tous les climats et subir toutes les intempéries.

Entretien

L’entretien de sa robe ne nécessite aucun soin très particulier et un minimum de temps est nécessaire. Il suffit de la brosser de temps à autre et sa fourrure gardera sa santé et sa jolie beauté.

Histoire du Aïdi

Originaire du Maroc, plus précisément des plateaux de l’Atlas, ce chien de berger serait apparemment le cousin du Montagne des Pyrénées. Il est aujourd’hui considéré comme étant le plus petit chien de montagne et ses véritables racines demeurent plutôt mystérieuses car il est difficile de préciser quels sont ses véritables ancêtres. C’est au XIXe siècle que l’on retrouve les premières représentations de la race sur des photographies et des peintures orientalistes. Il est probable qu’il provienne des grands chiens de montagne orientaux.

Ce chien à la nature toujours un peu sauvage est resté fidèle au type originel. Traditionnellement utilisé dans son pays pour protéger les troupeaux des nomades, garder les maisons et protéger les tentes et ce, depuis très longtemps, l’Aïdi est également prisé par les chasseurs dans les battues pour la chasse aux chacals, aux renards et aux sangliers. Il se retrouve encore aujourd’hui en grand nombre dans les Atlas au Maroc mais plutôt rare ailleurs sur la planète.

Même si la race semble très ancienne, son standard officiel ne fut établi qu’en 2003. Il continue d’effectuer la garde et la protection dans son pays mais il excelle également à devenir un chien de compagnie cherchant toujours à protéger les siens contre tous.