Chien courant de Hamilton

Hamilton Stovare, Foxhound suédois

Aimable et amical avec tous, Le Chien courant de Hamilton peut très bien vivre seul ou en famille. Indépendant de nature, il n’a aucun problème à vivre avec un célibataire. Il peut convenir à tous les propriétaires tant qu’il aura droit à son exercice quotidien. C'est un magnifique chien possédant de très belles aptitudes pour devenir un super chasseur comme un super compagnon de vie.

Taille 49 à 61 cm
Poids 23 à 27 kg
Espérance de vie 12 à 13 ans

Personnalité

  • Intelligent et équilibré
  • Solitaire et docile
  • Caractère égal
  • Facile et agréable à vivre

Physique

  • Très bien proportionné
  • Aspect musclé et bien endurant
  • Yeux d'un beau brun foncé

Santé

  • Robuste et très solide
  • Possède une excellente santé
  • Rarement malade
  • Aucune pathologie particulière

La personnalité du Chien courant de Hamilton

Intelligent, équilibré, solitaire, docile et d’un caractère égal, le Chien courant de Hamilton est un chien facile et agréable à vivre. Courageux et doté d’une grande endurance, c’est un chien de chasse remarquable.

Solitaire dans l’âme et plutôt indépendant, le Chien courant de Hamilton est tout de même affectueux et très attaché à son maître et à sa famille. Il aime côtoyer les siens et être en leur compagnie. Il aime bien les enfants et il n’est jamais agressif.

Le physique de cette race

chien courant de hamilton

Très bien proportionné, le Le Chien courant de Hamilton laisse une belle impression très vigoureuse accompagnée d’une très grande force. D’un aspect musclé et bien endurant, il n’est jamais lourd. Sa silhouette et son aspect offrent une allure agréable, calme et plutôt équilibrée.

Taille

Entre 53 et 61 cm (20.87 à 24.02 pouces) pour le mâle
Entre 49 et 57 cm (19.29 à 22.44 pouces) pour la femelle

Poids

Entre 23 et 27 kg (50.71 à 59.52 livres) pour le mâle
Entre 23 et 27 kg (50.71 à 59.52 livres) pour la femelle

Couleur

La robe du Chien courant de Hamilton est toujours tricolore. Le noir se retrouve sur la partie supérieure de la queue, les côtés du tronc et sur le cou. La couleur feu, pouvant aller jusqu’au brun rougeâtre, se retrouve sur les faces latérales de la queue, du tronc et du cou ainsi que sur les membres et la tête.

Le blanc se retrouve sur le museau et parfois sur le cou, le poitrail, le bout de la queue ainsi que sur les membres et les pieds.

Poil

Le rude poil est rêche, pas trop ras et il est bien couché sur le corps.

Morphologie

La tête est dotée d’un crâne légèrement bombé et d’un stop bien défini. Les yeux d’un beau brun foncé possèdent une expression très calme. Les douces oreilles sont bien plaquées contre les joues et leur bord antérieur est bien droit et non replié vers l’extérieur. La jolie truffe est toute noire. La queue est parfois légèrement recourbée ou bien droite et elle atteint le jarret.

Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe 6, section 1 et porte le #132

Conseils à propos de ce chien

Caractère stable, doux, tenace et courageux, il chasse de façon équilibrée et constante. Il est quelquefois employé pour chasser le sanglier mais il travaille toujours seul. Ce n’est pas un chien de meute.

Plutôt amical et doux, son éducation est relativement facile mais elle doit être adéquate.

La santé du Chien courant de Hamilton

Robuste, endurant et très solide, le Chien courant de Hamilton possède une excellente santé et il est rarement malade. Aucune maladie spécifique ou pathologie particulière n’affecte la race. Les spécimens jouissent généralement d’une très belle longévité.

TOILETTAGE

Ses jolies oreilles plaquées nécessitent une surveillance et un entretien régulier. Le brossage de sa robe doit également être exécuté de façon régulière pour la maintenir propre et en bonne santé.

Son histoire et ses origines

Provenant de la Suède, le Chien courant de Hamilton serait issu d’un mélange de Foxhound, de Harrier ainsi que d’un apport de chiens courants provenant de la Suisse et de l’Allemagne du Sud.

De nombreuses races de chiens courants traversèrent la Suède depuis le XVIe siècle, en partie grâce à la chasse grandement pratiquée par les nobles.

Lorsqu’au XVIIIe siècle, l’interdit de chasse par le peuple fut aboli, les chiens appartenant alors à la noblesse seulement se firent plus populaires et devinrent connus à travers tout le pays et par toute la population. Cette interdiction permit à tous les chiens courants de l’époque de prendre de l’essor et facilita grandement leur popularité à travers tout le territoire.

En 1886, le comte Adolf Patrick Hamilton présenta à l’exposition canine de Suède un couple de chiens courants, parmi plus de 189 autres chiens courants, nommé Pang et Stella. Ces deux chiens furent considérés comme le couple ancestral de la race. À l’origine, ils portèrent le nom de Hamiltonstövare et la race fut également connue sous le nom de Chien courant suédois.

Ce n’est qu’en 1921 qu’elle reçut le nom officiel de Chien courant de Hamilton afin de rendre hommage à l’homme ayant créé la race et le Kennel Club Suédois, soit le comte Adolf Patrick Hamilton.

Utilisé jadis pour la chasse, il est resté d’abord et avant tout un excellent chien de chasse. Utilisé le plus souvent pour la chasse au renard et au lièvre, il donne facilement de la voix et il peut facilement courir après le gibier non blessé ou poursuivre le gibier blessé à l’odorat. Il est doté de belles aptitudes pour la chasse mais il possède également de superbes qualités en faisant un excellent compagnon de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page