Grand bouvier suisse

Autres noms : Bouvier suisse, Grosser Schweizer Sennenhund

Ce chien de grande taille robuste et rustique est un magnifique spécimen canin autant par son allure que par ses belles qualités. Ce superbe chien possède toutes les qualifications nécessaires pour faire le bonheur de son maître qu’il soit célibataire ou non, qu’il habite la ville ou la campagne, qu’il soit sédentaire ou sportif. Il lui suffit d’un espace pour courir et le tour est joué. Comme il adore les enfants, les familles en raffolent et toutes les situations possibles sont compatibles avec ce grand chien qui se distingue des autres par ses grandes qualités.

Taille
60 à 72 cm
Poids
50 à 70 kg
Espérance de vie
10 à 11 ans

Aperçu rapide du Grand bouvier suisse

Physique

  • Ossature forte et solide
  • Silhouette massive, mais sans lourdeur
  • Poil court et dur
  • Queue lourde et tombante

Personnalité

  • Gentil, calme et doux
  • Attentif et vigilant
  • Attaché à sa famille
  • Excellent gardien

Santé

  • Robuste et très rustique
  • Pratiquement jamais malade
  • Excellente santé
Publicité

Physique du Grand bouvier suisse

Ce chien de grande taille possède un physique robuste doté d’une musculature bien développée et d’une ossature forte et solide. Sa silhouette massive mais sans lourdeur est impressionnante et très bien proportionnée.

Taille : Entre 65 et 72 cm (26 à 28 pouces) pour le mâle.
Entre 60 et 68 cm (24 à 27 pouces) pour la femelle.
Poids : Entre 60 et 70 kg (132 à 154 livres) pour le mâle.
Entre 50 et 60 kg (110 à 132 livres) pour la femelle.
Couleur : La robe est d’un noir très foncé avec des marques feu et des taches blanches sur les pieds, la tête et le poitrail.
Poils : Le court poil est dur et ne dépasse pas les 5 cm (2 pouces)
Morphologie : La tête du Grand Bouvier suisse est massive et large et son stop est peu marqué. Les yeux en amande d’une grandeur moyenne sont d’une couleur allant d’une teinte noisette à marron. Les oreilles en forme de triangle sont d’une grandeur moyenne également et sont disposées bien à plat sur les joues. La truffe est noire. La queue assez lourde et naturellement tombante prolonge la croupe.

Le grand bouvier suisse, selon la nomenclature FCI, appartient au Groupe 0, section 0 et porte le #0.

Personnalité du Grand bouvier suisse

Gentil, calme, doux, attentif, vigilant et très attaché à sa famille, ce grand chien est un excellent gardien pouvant même devenir agressif si nécessaire. Ce grand protecteur adore les enfants et tous leurs jeux et il est d’une patience exemplaire en leur présence. Il est méfiant envers les inconnus surtout en leur présence.

Doté d’un tempérament moyen mais bien affirmé, il est parfois légèrement entêté et son éducation doit être précoce et ferme mais elle doit demeurer tout en douceur. Sa patience et sa douceur en font un excellent chien de compagnie et il est parfait pour les programmes thérapeutiques utilisés dans la zoothérapie.

Très dévoué, le Grand Bouvier suisse est un excellent chien familial. Il adore les enfants et il leur est très dévoué. D’une patience immense, il les protège tout naturellement. Même s’il est légèrement têtu, une bonne éducation lui permet de bien maîtriser cet entêtement et en fait un excellent compagnon de vie pour tous les genres de propriétaires.

Si la fonction de gardien ne fait pas partie de ses exercices, ce grand chien est l’ami de tous sans exception.

Adoption d'un Grand bouvier suisse

Vous possédez un élevage de Grands bouviers suisses ou connaissez un bon éleveur de cette race?

Aidez-nous à proposer des éleveurs consciencieux et respectueux de la race à tous ceux désirant adopter un Grand bouvier suisse dans votre région.

Trouver un bon éleveur pour son futur chien n'est pas toujours une tâche facile. Les petites annonces sont malheureusement trop souvent le repaire des usines à chiot. C'est pourquoi, qu'en plus de nos recherches et vérifications, nous tenons compte des expériences personnelles de nos utilisateurs dans notre sélection des meilleurs éleveurs.

Conseils à propos du Grand bouvier suisse

Points à considérer avant d'adopter un grand bouvier suisse

  • Ce magnifique grand spécimen peut être utilisé dans diverses fonctions. Autrefois utilisé comme chien de trait et comme gardien des troupeaux, il est aujourd’hui grandement apprécié comme chien de compagnie, chien de garde, chien guide, chien de recherche, chien d’accompagnement pour la zoothérapie et bien sûr, comme chien de protection.

  • Il se distingue par ses grandes qualités et il peut vivre à peu près n’importe où. Sa grande taille nécessite tout de même un minimum d’espace lui permettant de pouvoir s’exercer sans danger pour les gens ou les biens mais les promenades quotidiennes où il peut courir amplement suffisent à son bonheur. Il peut ainsi facilement vivre à l’intérieur auprès des siens.

Santé du Grand bouvier suisse

Exceptionnellement robuste et très rustique, il n’est pratiquement jamais malade. Il jouit d’une excellente santé et d’une bonne longévité pour un si grand chien.

Entretien

Son poil étant très court, un brossage de temps en temps est suffisant pour lui assurer une robe belle et très saine. Aucun autre entretien particulier n’est nécessaire.

Histoire du Grand bouvier suisse

Ses origines lointaines sont reliées à tous les chiens de Bouvier et dateraient d’au moins 2 000 ans. Le Molosse tibétain, son ancêtre, se serait développé par la suite en un chien lourd appelé « chien des refuges » qui serait à l’origine des Bouviers d’aujourd’hui. Très répandus au XVe siècle, ces chiens de bouchers servirent à créer la race telle qu’on la connaît actuellement.

C’est en 1908 que l’on présenta, à l’occasion des 25 ans d’existence de la SCS (Société cynologique suisse), deux Bouviers Bernois à poil court à Albert Heim, grand spécialiste de la race, qui reconnut là les survivants des grands chiens de bouchers de l’époque, utilisés à grand escient au XVe siècle comme chiens de trait, de garde ou de protection.

En voie de disparition, ils furent ainsi reconnus en 1909 comme une race distincte par la SCS et inscrits dans le LOS, soit le Livre des origines suisse, dans le volume #12. Le Club suisse du Grand Bouvier suisse vit le jour en 1912 afin de promouvoir les élevages de pure race mais le standard ne fut publié qu’en 1939 par la FCI (Fédération Cynologique Internationale).

De chien de trait et de protection, il est devenu aujourd’hui un merveilleux chien de compagnie très apprécié par tous les types de propriétaires. Il demeure malgré tout un excellent chien de garde et de protection mais ses grandes qualités en font un chien pouvant exercer diverses fonctions toutes aussi utiles les unes que les autres.