Kuvasz

Ce chasseur et gardien de troupeaux d’autrefois est devenu aujourd’hui un compagnon gardien des biens et défenseur des gens. Malheureusement, le Kuvasz est plutôt difficile à adopter. Même s’il est un peu plus répandu que son homologue le Komondor, il reste tout de même très rare. Sa taille et sa robe, nécessitant un entretien très régulier, nuisent parfois à son essor. Même s’il n’est pas très répandu, et même s’il est rare à trouver, le connaître en vaut la peine et c’est en Hongrie qu’il faut aller pour y dénicher un si superbe spécimen.

Taille 66 à 75 cm
Poids 30 à 52 kg
Espérance de vie 13 à 14 ans
Pays d’origine Hongrie

Aperçu rapide du Kuvasz

Personnalité

  • Fidèle et doux
  • Joueur et alerte
  • Courageux
  • Nature dominante

Physique

  • Musculature fortement développée
  • Corps presque carré
  • Grande noblesse
  • Allure générale plaisante

Santé

  • Robuste et très solide
  • Généralement en bonne santé
  • Aucune maladie génétique particulière
  • Longévité appréciable

La personnalité du Kuvasz

Très intelligent, doux et affectueux avec sa famille, ce grand chien fidèle est un spécimen très courageux ne reculant devant rien pour protéger les siens.

Excellent berger à la base, le Kuvasz a gardé son instinct naturel de protection et il est capable de protéger les personnes, comme les biens sans jamais avoir peur. Il donnera sa vie pour les siens si nécessaire.

Généralement calme et nullement agressif, le Kuvasz peut se montrer cependant très convaincant envers ceux ne comprenant pas le premier message. Il est très réactif, et si le message ne passe pas une seconde fois, il est même prêt à mordre pour bien se faire comprendre.

Il ne recule jamais. Ayant été chargé de la conduite des troupeaux et de la surveillance contre les loups et les ours, aucun humain ne le fera reculer ni changer d’idée. Il réagit à la moindre provocation.

Utilisé jadis pour contrer les animaux plus sauvages et protéger les troupeaux, il accompagne aujourd’hui les agents de police et de sécurité dans leur travail. Il lui faut cependant une éducation un peu plus spécialisée dans ces cas-là.

Il peut s’adapter à toutes les situations familiales. Il est doux et très gentil même avec les enfants. Cependant il déteste la brutalité et il préfère s’éloigner plutôt que de rester et subir les coups des plus jeunes.

Le Kuvasz fait un excellent compagnon de vie, fidèle et présent, apportant une belle joie de vivre et une constance sécurisante dans la famille.

kuvasz personnalité

Le physique de cette race

kuvasz

Le Kuvasz est doté d’une musculature fortement développée. Son corps est presque carré et peu allongé.

Son physique évoque une grande force et une certaine noblesse. Son allure générale est plaisante.

Taille

Entre 71 et 75 cm (27.95 à 29.53 pouces) pour le mâle
Entre 66 et 70 cm (25.98 à 27.56 pouces) pour la femelle

Poids

Entre 40 et 52 kg (88.18 à 114.64 livres) pour le mâle
Entre 30 et 42 kg (66.14 à 92.59 livres) pour la femelle

Couleur

La robe est unicolore. Elle est toute blanche.

Poil

Le poil ondulé de la robe du Kuvasz est un peu raide, modérément dur et ne possède aucun feutrage. Il est doté d’un sous poil plus fin et légèrement duveté.

Morphologie

Sa tête est large et empreinte d’une grande noblesse, et elle est dotée d’un stop peu prononcé.

Ses yeux brun foncé sont en forme d’amande, et sont légèrement obliques. Ses oreilles tombantes sont attachées à mi-hauteur et forment un V, en étant bien appliquées sur la tête.

Sa truffe est noire. Sa queue retombe à la verticale toute en gardant l’extrémité légèrement relevée vers le haut.

Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe 1, section 1 et porte le #54

La santé du Kuvasz

Robuste et très solide, ce chien rustique jouit généralement d’une très bonne santé et est rarement malade.

Aucune maladie génétique ou tare congénitale n’affecte particulièrement la race, mais certains spécimens développent parfois la dysplasie de la hanche.

Il est préférable de vérifier les gènes ancestraux du chiot à la naissance. Les Kuvasz jouissent habituellement d’une très belle longévité, pour une si grande taille.

TOILETTAGE

La magnifique robe blanche du Kuvasz nécessite un brossage régulier, à raison de 1 à 2 fois par semaine. En périodes de mue, il est nécessaire de la brosser plus souvent, pour permettre à sa robe de garder son allure superbe, et de la maintenir en excellente santé.

La formation de nœuds est fréquente, et il est préférable de bien entretenir la robe de façon très régulière, afin d’éviter les nœuds potentiels pouvant nuire à la santé du pelage.

Aucun autre entretien plus particulier ne lui est cependant nécessaire, mais l’entretien quotidien nécessite un minimum de temps alloué et à considérer à l’achat d’un chiot Kuvasz.

Son histoire et ses origines

Cette race très ancienne a fait son apparition au XIIIe siècle en Hongrie. Ayant apparemment vu le jour au Tibet, le Kuvasz aurait gagné son pays d’adoption en arrivant par la Turquie.

Ses origines premières sont totalement inconnues, mais elles semblent très proches du Berger des Abruzzes.

Cet ancien chien de berger indigène hongrois était déjà utilisé au XVe siècle par les Magyars pour garder et protéger les troupeaux.

Grâce à son excellent instinct de chasseur, le Kuvasz fut également utilisé pour chasser le loup et l’ours. Il fut même utilisé de préférence comme chien de chasse à l’époque du roi Matthias Corvinus.

Ce formidable chien de berger subit d’énormes pertes durant les deux grandes guerres. La diminution des troupeaux en Hongrie donna également un autre dur coup dans ses effectifs.

Devenu beaucoup plus rare et beaucoup moins demandé comme chien de troupeaux, certains passionnés entreprirent alors de maintenir la race afin de la protéger d’une disparition potentielle.

Dû à la baisse de demande pour les troupeaux, le Kuvasz s’est adapté, d’abord à la vie dans les villages pour s’ensuite s’acclimater à la vie dans les milieux urbains.

Utilisé à la base comme chien de troupeaux et comme chien de chasse, le Kuvasz est devenu par la suite un chien de compagnie, un chien de garde et un chien utilisé dans la sécurité.

Fait particulier, en 2011 le gouvernement de Viktor Orban a adopté une taxe sur les chiens mais le Kuvasz en est exempté sous le motif d’être, au sens de la Grande Hongrie, «de race hongroise».

Publier un commentaire