Léonberg

Chien de Léonberg, Léonberger

Le Léonberg est un superbe spécimen, possédant un caractère agréable et des aptitudes remarquables. Il est grandement apprécié comme chien de compagnie pour sa fidélité, sa joie de vivre, sa constance, sa grande affection, sa douceur et sa grande patience. Il est populaire comme chien de garde grâce à sa taille impressionnante. Il est recherché pour ses grandes qualités de sauveteur aquatique. Les sauvetages en mer et en montagne font partie de ses spécialités. C’est un admirable chien qui peut faire le bonheur de tous, et qui peut réussir à remplir plusieurs fonctions dans une même vie. C’est un superbe spécimen de la gente canine.

Taille 65 à 80 cm
Poids 60 à 80 kg
Espérance de vie 9 à 12 ans
Perte de poils Élevée
Besoin d'exercice Élevé
Pays d’origine Allemagne

Aperçu rapide du Léonberg

Personnalité

  • Doux et affectueux
  • Équilibré et sociable
  • Obéissant et réceptif
  • Confiant

Physique

  • Constitution bien proportionnée
  • Corps très musclé
  • Immense silhouette imposante
  • Le poil adhère bien au corps

Santé

  • Parfois touché par la dysplasie de la hanche
  • Cardiomyopathie dilatée
  • Croissance à surveiller

La personnalité du Léonberg

Le Léonberg est doté de nombreuses qualités. Il est doux, confiant, équilibré, obéissant, affectueux, sociable, réceptif, et il possède un sang-froid sans faille, ainsi qu’un amour inconditionnel pour sa famille.

Il est très fidèle et très patient avec sa famille et les enfants. Habituellement débonnaire et très calme, il peut parfois devenir dangereux s’il sent que sa famille ou leurs biens sont en danger.

Le Léonberg est un chien de garde grâce à sa taille, et non grâce à son caractère, et c’est un animal de compagnie agréable et très doux. Il adore sa famille et il est très affectueux avec celle-ci. Il est d’une patience d’ange avec les enfants, qu’il adore et avec qui il est plutôt protecteur.

léonberg personnalité

Le physique de cette race

léonberg

Ce très grand chien est d’une constitution aux formes bien proportionnées, et il est doté d’un corps très musclé, mais tout de même très élégant.

Son immense silhouette imposante et forte laisse facilement entrevoir sa grande puissance. Il se distingue des autres chiens par sa force, sa puissance et par la maîtrise de son tempérament vif et fort.

Taille

Entre 71 et 80 cm (27.95 à 31.50 pouces) pour le mâle
Entre 65 et 75 cm (25.59 à 29.53 pouces) pour la femelle

Poids

Entre 60 et 80 kg (132.28 à 176.37 livres) pour le mâle
Entre 60 et 80 kg (132.28 à 176.37 livres) pour la femelle

Couleur

La robe est d'une couleur similaire à celle du lien, et ce, dans toutes les nuances de fauve mais accompagnée d‘un masque noir. Elle peut parfois être d’une couleur sable avec les poils à l’extrémité foncée, allant parfois jusqu’au noir.

Poil

Le long poil adhère bien au corps. Il peut parfois être à peine décollé, mais sans jamais l‘être totalement.

Assez doux, il est généralement lisse, même s’il peut parfois être ondulé très légèrement. Il est doté d’une jolie crinière.

Morphologie

Modérément voûtée, la tête est dotée d‘un crâne moins large et moins haut que celui du Saint-Bernard, et dont le stop est modéré.

Les yeux sont d’une belle couleur, allant du noisette au brun foncé. Les oreilles, attachées haut, retombent bien plates sur le côté de la tête.

La truffe est noire. La queue n‘est jamais enroulée, mais elle est portée à demi pendante.

Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe 2, section 2 et porte le #145

Les caractéristiques du Léonberg

Ce chien convient-il à votre mode de vie ?

Chaque race de chien possède ses caractéristiques. Le caractère réel d’un chien peut toutefois varier d’un individu à l’autre à l’intérieur d’une même race.

Découvrez si le Léonberg est votre chien idéal grâce à notre quiz.

Cela vous prendra moins de 3 minutes !

Faites le quiz
Vie en appartement
Bon premier chien
Supporte la solitude
Tolère le climat froid
Tolère le climat chaud
Affectueux
Amical avec les enfants
Amical avec les étrangers
Amical avec les autres animaux
Perte de poils
Niveau de bave
Facile d'entretien
Santé robuste
Facile à éduquer
Intelligent
Tendance à aboyer
Tendance à mordiller
Protecteur
Instinct à chasser une proie
Esprit aventurier
Niveau d'énergie
Intensité du jeu
Besoin d'exercice
Joueur

Prix d’achat et budget mensuel

Prix d’achat d’un chiot Léonberg : entre 1200 € et 1400 €
Ces prix d’achat sont purement indicatifs et peuvent varier selon l’éleveur
Budget mensuel à consacrer à un Léonberg: 190 €
Le budget mensuel inclut les dépenses moyennes en nourriture et produits d’entretien (toilettage, produits antiparasites…)

Conseils à propos de ce chien

De par sa grande taille, il est très impressionnant, mais cela n'en fait pas un bon gardien.

Il est tout de même vigilant, mais comme il est très sociable, il n’est pas vraiment réactif.

Cependant si les siens sont menacés, il peut alors vouloir les défendre et devenir plus agressif ,mais seulement en cas de danger immédiat. C’est une mère poule à l’allure d’un lion.

Le Léonberg doit pouvoir bénéficier d’une bonne éducation, pour bien maîtriser son caractère dominant. Son éducation est relativement facile, mais elle est souvent assez longue.

Au vu de sa grande taille, il adore le jardin, où il peut courir, mais il doit être en contact régulier avec sa famille.

L’importance des siens dans sa vie est très grande, et les maîtres doivent être prêts consacrer de nombreuses heures à leur chien.

La santé du Léonberg

Il est très robuste, et sa santé est souvent très bonne. Il arrive cependant que la race soit touchée par la dysplasie de la hanche et par la cardiomyopathie dilatée.

Sa croissance est à surveiller en bas âge, et il doit pouvoir bénéficier d’une nourriture appropriée. La croissance d’un chiot se termine environ vers l’âge de trois ans. Cependant, pour un si grand chien, la longévité est tout de même bien appréciable.

La reproduction est également très difficile chez la race. Il est ardu pour les femelles d’être gravides et de mettre bas.

TOILETTAGE

Sa jolie robe nécessite un brossage régulier. Il est préférable de le brosser au moins une fois par semaine minimum.

Il est également recommandé de vérifier quotidiennement ses pattes et son corps afin d’éviter qu’il ne s’y loge des corps étrangers, pouvant créer une infection. Sa fourrure épaisse facilite l’accroc de particules de toutes sortes.

Son histoire et ses origines

Au cours du XIXe siècle à Léonberg près de Stuttgart, un conseiller municipal nommé Heinrich Essig effectua un croisement entre un St-Bernard mâle, Barry de son nom, et une Landseer femelle. Par la suite, ce dernier fut enrichi par un nouveau croisement avec un Montagne des Pyrénées.

Le résultat donna un très grand chien à poil blanc, et majoritairement à poil long. Le lion étant l’emblème héraldique de la ville, monsieur Essig tenta, avec ces multiples croisements, de créer un chien à l’aspect léonin.

L’autre hypothèse est que le Léonberg descendrait du Dogue du Tibet, et qu’il aurait évolué naturellement. Bien qu’il soit possible qu’Heinrich Essig ne soit pas le véritable créateur, il fut tout de même un véritable commerçant, et il fit connaître le Léonberg sur toute la planète.

Il alla même jusqu’à offrir un spécimen à plusieurs grands de ce monde, comme par exemple Napoléon III.

C’est vers 1846 que les premiers spécimens véritablement dignes de porter le nom de «Chien de Léonberg» apparurent et c‘est en 1863 qu‘une classe fut spécialement créée pour la race. Durant cette période, plusieurs chiens obtinrent même des prix à Hambourg lors de l’exposition canine.

Ces premiers sujets exposés cumulaient les nombreuses qualités des races utilisées lors des croisements. Vu leur caractère de symbole, de nombreux chiens furent par la suite exportés un peu partout sur la planète.

En 1895, un premier standard est établi par Albert Kull. Les deux grandes guerres furent terribles pour la race, et le nombre de sujets diminua rapidement. À partir de 1922, deux artisans, Josenhans et Stadelmann favorisèrent son retour en force.

C’est à cette époque que le premier Livre des Origines est ouvert par Stadelmann. Le Léonberg fut reconnu par la FCI (Fédération Cynologique Internationale) en 1949 mais ce n’est qu’en 1958 que les effectifs reviennent aussi nombreux qu’avant les deux guerres.

Heureusement de nos jours, le Léonberg a repris son essor et il est devenu un merveilleux compagnon familial aux qualités reconnues.

Publier un commentaire