Sloughi

Lévrier arabe, Lévrier berbère

Élégant, noble, snob, racé, élancé, mince, et rapide, le Sloughi a beaucoup de potentiel. Ces nombreuses qualités ainsi que sa grande rapidité font de lui un chien très populaire. Il existe un dicton arabe qui dit : «Quand le Sloughi voit une gazelle en train d’arracher un brin d’herbe, il se retrouve à sa hauteur avant qu’elle n’ait eu le temps de finir de le mâcher.». Ce dicton montre bien pourquoi il est si populaire dans les déserts. Cet exceptionnel chasseur de gazelle, vif et plutôt indépendant, mérite bien touts les éloges dont il fait l’objet.

Taille 61 à 72 cm
Poids 19 à 25 kg
Espérance de vie 12 à 13 ans

Personnalité

  • Affectueux et très doux
  • Noble et fier
  • Extrêmement intelligent
  • Discret et très silencieux

Physique

  • Racé et très élégant
  • Ossature bien accentuée
  • Allure élancée d'une grande noblesse
  • Air supérieur et légèrement snob

Santé

  • Robuste et très résistant
  • Peut survivre dans des conditions extrêmes, sauf les grands froids
  • Aucune pathologie particulière

La personnalité du Sloughi

Noble, fier, affectueux et très doux, le Sloughi est également extrêmement intelligent. Il est discret et très silencieux.

Son caractère est bien affirmé, et il nécessite une excellente éducation sans concession.

Il serait apparemment le plus intelligent des chiens de sa catégorie. Malgré son air snobinard et hautain, il est très doux et affectueux avec sa famille.

Il aime bien les enfants, mais il est plutôt réservé avec eux, et il n’est pas tenté par leurs jeux ni leur attention.

Il est sociable, mais il est très réservé envers les étrangers. Malgré tout, il n’est nullement agressif.

Le physique de cette race

sloughi

Ce chien de grande taille, racé et très élégant, possède une ossature bien accentuée, et une musculature sèche dotée de tissus très fins.

Son allure élancée et noble lui confère un air supérieur, et légèrement snob, comme beaucoup de lévriers.

Taille

Entre 66 et 72 cm (25.98 à 28.35 pouces) pour le mâle
Entre 61 et 68 cm (24.02 à 26.77 pouces) pour la femelle

Poids

Entre 20 et 25 kg (44.09 à 55.12 livres) pour le mâle
Entre 19 et 22 kg (41.89 à 48.50 livres) pour la femelle

Couleur

La couleur de sa robe peut varier entre le sable, le sable clair, le sable anthracite, le sable rougeâtre et le bringé.

Toutes ces couleurs peuvent être parfois être accompagnées d’une selle noire ou d’un masque noir.

Poil

Son court poil est serré, fin et très ras.

Morphologie

Sa tête rappelle celle du Greyhound, mais elle est plus imposante, sans toutefois être massive.

Son crâne est large, et son stop est à peine marqué. Ses grands yeux foncés sont bien enchâssés.

Ses oreilles tombantes sont bien appliquées sur la tête. Elles sont de taille moyenne. Sa truffe est noire. Sa queue est décharnée et atteint généralement la pointe du jarret.

Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe 10, section 3 et porte le #188

Conseils à propos de ce chien

Le Sloughi possède un fort tempérament, et le maître doit être à la hauteur de son caractère, et il doit lui fournir une éducation adéquate.

Il est loin d’être facile de bien l’éduquer, car il est plutôt récalcitrant.

Sa socialisation et son éducation doivent donc être entreprises très tôt, afin de faciliter son apprentissage, et afin de réfréner sa crainte des inconnus.

Le Sloughi adore l’exercice. Il est fait pour bouger.

Malgré tout, il peut très bien vivre en appartement.

Son calme et sa discrétion font qu’il ne prend pas beaucoup de place, et la vie citadine peut parfaitement lui convenir, à condition bien sûr qu’il puisse consacrer de nombreuses heures à l’exercice physique.

Il peut vivre n’importe où et dans pratiquement toutes les conditions.

Ce spécimen bien racé est grandement utilisé dans les cynodromes. Sa grande rapidité le rend très prisé pour ce genre de sport.

La santé du Sloughi

Il est très robuste et résistant. Ayant évolué dans le désert, son physique est adapté au rude climat des régions africaines, et il peut survivre assez facilement dans les conditions les plus extrêmes.

Il craint cependant les grands froids. La race n’est touchée par aucune pathologie particulière, et il est rarement malade.

Malgré une constitution solide et puissante, il faut faire attention aux blessures, surtout durant une course sur terrains difficiles.

Le Sloughi bénéficie d’une belle longévité.

TOILETTAGE

Même si son poil est ras, il est préférable de brosser sa robe de façon régulière, afin de la maintenir propre, belle et en bonne santé.

Aucun autre entretien particulier n’est nécessaire dans son cas.

Son histoire et ses origines

Originaire du Maroc, le Sloughi existe depuis des siècles en Afrique du Nord. Tirant ses origines premières d'Orient, on le retrouve aujourd’hui dans de nombreux pays comme la Libye, la Tunisie et l’Algérie.

On retrouve également un grand nombre d’effectifs de la race au Maroc. Ce sont d’ailleurs les Marocains qui en détiennent le standard.

Il est très difficile de connaître l’origine véritable du Lévrier arabe. Il est possible que ce soient les Lévriers de l’Afrique ancienne et de l’Égypte ancienne qui aient contribué à cette descendance.

Le Nord de l’Afrique ayant été envahi par plusieurs peuples, dont les Arabes, les Vandales, et les Romains, il est pratiquement impossible de savoir comment les Lévriers autochtones ont pu se croiser avec les chiens des envahisseurs.

Même s’il est souvent confondu avec les Lévriers en provenant d’Asie, comme le Lévrier Afghan ou le Saluki, le Sloughi en est bien distinct.

À une certaine époque, il fut grandement utilisé par le peuple Berbère et les Bédouins pour chasser la gazelle dans les déserts africains.

La réglementation plus sévère concernant la chasse dans les déserts a considérablement changé les fonctions initiales du Sloughi.

Auparavant sélectionné pour la chasse dans les montagnes et le désert, il est aujourd’hui utilisé par les maîtres comme gagne-pain lors de courses de chiens ou de concours canins.

C’est un excellent chien de compagnie, mais comme tout chien de chasse qui se respecte, de nombreuses heures doivent être consacrées à son exercice physique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page