DogsPlanet » Culture G » À quoi pensent les chiens ? Et comment ?

À quoi pensent les chiens ? Et comment ?

Auteur : Charlotte

Vous êtes-vous déjà demandé à quoi pensait votre chien ? Un autre chien s’est-il moqué de lui au parc ce matin à cause de son nouveau collier ? Est-il triste ? S’ennuie-t-il ? Ou regarde-t-il tout simplement le vide, en pensant à rien ? Dans cet article, nous nous penchons sur cette question existentielle.

Les chiens pensent-ils ?

Quand votre chien s’approche de vous, laisse à la gueule, pensez-vous vraiment qu’il ne se dit pas « On va se balader » ? Bien sûr que les chiens pensent !

Souvent, il est facile de savoir ce qu’ils pensent. Mais dans d’autres situations, il semble impossible de savoir ce qui se passe dans leur cerveau.

Comment les chiens pensent-ils ?

chien qui pense

Le lien entre les chiens et les humains remonte à des milliers d’années, et il n’y en aurait pas eu s’il n’existait pas un moyen de communication entre ces deux espèces.

Les chiens sont des animaux très intelligents, à tel point que certains scientifiques pensent que les chiens ont la cognition d’un humain âgé de 2 à 2 ans et demi. Je sais, c’est assez difficile à croire quand vous regardez votre chien courir après sa propre queue dans un coin de votre salon, mais c’est vrai.

Tout comme les petits enfants et les bambins, les chiens réagissent au renforcement positif, ils apprennent à ne pas traverser la rue, ils cassent des choses et ils aiment jouer.

Émotions

Quand on se demande à quoi pensent les chiens, leurs émotions sont parfois un miroir de leur cerveau. Il vous suffit de le réprimander et de le regarder dans les yeux pour savoir qu’il a compris qu’il a fait quelque chose de mal. Tout comme les humains. Personne n’aime se faire gronder et on a honte quand on a fait quelque chose de mal.

Le deuil est une autre émotion forte que les chiens ont et qui indique donc qu’ils pensent. Il est arrivé que des chiens attendent à la porte que leur maître revienne ou devant une station de train.

Peut vous intéresser : L’incroyable histoire de Hachiko, le chien qui a attendu son maître pendant des années

De même, si un chien est élevé avec un autre animal de compagnie et que vous perdez ce dernier, il est très fréquent de constater une différence de comportement chez le chien laissé derrière. Il peut devenir plus collant, visiblement triste, ou se morfondre pendant un certain temps.

À lire aussi : Pourquoi mon chien est-il collant et que faire ?

Si les chiens ne pensaient pas, ils ne seraient sûrement pas capables de ressentir ces émotions et de les montrer.

Répétition

Quiconque a déjà essayé de dresser un jeune chiot sait l’importance de la répétition et du renforcement positif lorsqu’il fait quelque chose de bien. C’est un peu comme si on apprenait aux enfants l’alphabet. Il est peu probable que vous disiez à un chiot de s’asseoir une fois et qu’il s’en souvienne pour toujours.

La répétition est la clé de la réussite.

Cela montre que les chiens ont une mémoire. Ils savent que s’ils font quelque chose de bien, ils peuvent recevoir une délicieuse friandise ou un massage au ventre. Ils pensent aux conséquences de leurs actes – et pas seulement lorsqu’ils ont fait quelque chose de bien.

Lorsqu’ils ont mâché vos pantoufles préférées, vous pouvez dire à leur regard qu’ils savent qu’ils vont se faire gronder. C’est parce que c’est déjà arrivé la dernière fois !

Peut aussi vous intéresser : Le chien de Pavlov et le conditionnement classique

Votre intonation change-t-elle quelque chose ?

comment pensent les chiens

Les chiens sont intelligents, il n’y a pas de doutes à ce sujet. Mais comprennent-ils des mots spécifiques, ou est-ce juste l’intonation que vous utilisez ?

Par exemple, que penserait votre chien si vous mettiez vos bottes, preniez la laisse, vous retourniez et disiez « Je préfère les chats aux chiens ! » dans la même intonation que vous dites « On va se promener ! ». Est-ce qu’il sortirait en courant ou vous regarderait d’un air perplexe (ou énervé, s’il vous a compris )?

Un groupe de scientifiques en Hongrie a mené une expérience pour le découvrir. Ils ont voulu savoir ce que les chiens pensent quand vous dites un mot précis.

Ils ont entraîné des chiens à s’asseoir dans un scanner IRM afin qu’ils puissent observer le fonctionnement de leur cerveau lorsque leurs maîtres prononcent des mots positifs comme « bien fait » et des mots neutres comme « cependant » dans la même intonation.

Ils ont conclu que le côté gauche du cerveau présentait une activité accrue lorsqu’ils entendaient les mots positifs.

Cela signifie que c’est un mot auquel ils ont pensé et qu’ils ont reconnu.

Les chiens pensent-ils en aboiements ?

Il est assez difficile de le savoir, mais il y a quelques éléments que nous pouvons supposer.

Quand les chiens rêvent, ils réfléchissent et traitent ce qu’ils ont fait pendant la journée. Cela inclut les aboiements.

Ainsi, plutôt que de penser en aboiements, c’est plutôt qu’ils sont sûrement capables de penser aux aboiements qu’ils ont émis.


À quoi pensez-vous que votre chien pense ? Dites-le nous dans les commentaires !

0 commentaires

Articles similaires

Publier un commentaire