Accueil » Adoption et achat » 8 races japonaises de chiens à découvrir

8 races japonaises de chiens à découvrir

Auteur : Rémi

Depuis l’Antiquité, les Japonais ont eu leurs propres races de chiens. Ces chiens ont, au fil de l’Histoire, été chargés de bien des missions. Ils ont été des chasseurs hors pair, mais ils ont aussi tenu compagnie aux membres de la haute société japonaise, qui aimaient s’afficher avec leurs chiens.

Dans cet article, nous vous proposons de découvrir les races japonaises de chiens les plus connues, ainsi que leurs caractéristiques et leur histoire. La plupart d’entre elles continuent d’être appréciées et aimées dans leur pays d’origine ainsi que partout dans le monde.  

Le Shiba Inu

shiba photo 3

En Japonais,  Shiba Inu se traduit par « bois de brousse ». Cette race de chien est très ancienne puisqu’elle a plus de 3 000 ans. Les Shiba Inus étaient à l’origine élevés pour la chasse aux oiseaux et à d’autres petits gibiers. Occasionnellement, il leur arrivait d’accompagner leur maître lors d’une chasse au gros gibier, comme le cerf, l’ours ou le sanglier. 

Le Shiba Inu est un chien au petit gabarit, mais aux proportions harmonieuses. Les mâles mesurent de 35 à 43 cm, les femelles 33 à 41 cm. Ils pèsent entre 8 et 12 kg. 

Le Shiba Inu se distingue par sa personnalité et son caractère affirmés. Très indépendant, c’est aussi un chien japonais très attaché et fidèle à son maître, qu’il est prêt à défendre en toute circonstance. En raison de son caractère, il n’est pas simple à éduquer et peine souvent à obéir. S’il le fait, c’est par affection, pour faire plaisir à son maître.

Ce petit chien japonais se distingue par son aboiement spécifique, le « cri de Shiba », qui manifeste l’excitation. Les Shiba Inu sont des chiens qui ne demandent pas trop de temps, car ils jouissent d’une excellente santé et sont d’entretien facile.

L’Akita Inu

akita inu photo

L’Akita est sans doute le chien japonais le plus connu en Occident : l’histoire d’Hachiko attendant son maître décédé pendant des années a ému bien des cœurs. Le film tiré de cette histoire vraie a contribué à la réputation de cette race japonaise de chien.

L’Akita est un chien à poils longs, dont la robe peut être noire avec des taches brunes ou rousse, avec du crème ou du blanc au niveau du ventre. Ce chien japonais se distingue aussi par son sous-poil de couleur crème ou gris.

L’Akita est un chien courageux, loyal et affectueux. C’est au Japon, mais aussi en Occident, un animal de compagnie très populaire dans les familles. Ce sont des chiens volumineux, qui peuvent peser jusqu’à 50 kg et qui nécessitent en raison de leur double pelage un toilettage soigneux.

Cette chien japonais a été introduit clandestinement par avion aux États-Unis après la Seconde Guerre mondiale. Ces chiens tranquilles et indépendants se méfient des étrangers, mais sont heureux de partager leur côté joueur et affectueux avec leur famille et leurs amis.

L’épagneul japonais

épagneul japonais personnalité

Les épagneuls japonais sont considérés comme des chiens japonais, bien que les experts estiment qu’ils sont originaires de Corée ou de Chine. C’est cependant l’aristocratie japonaise qui a popularisé cette race de chien, qui étaient appréciée, pour ne pas dire vénérée, dans les couches aisées de la population.

L’épagneul japonais est un petit chien qui ne pèse pas plus de 5 à 6 kg. La coutume voulait qu’on offre ce type d’animal aux diplomates étrangers et aux personnalités importantes, en souvenir de leur service au Japon.

C’est un chien d’intérieur, un compagnon adorable au look oriental, qui plaît beaucoup au Japon comme en Occident. Il se distingue par sa grande tête et son museau court, une crinière abondante autour du cou, une queue en forme de plumeau recourbé.

Le Shikoku

shikoku

Le Shikoku (ou parfois le « Shikoku Inu » ou « Kochi-Ken ») est une race japonaise spécialisée dans la chasse. Il était autrefois très apprécié des chasseurs pour sa capacité à poursuivre le gibier, en particulier le sanglier.

Intelligent, endurant, vigilant, le Shikoku est aussi un chien docile, qui obéit facilement à son maître. Il pèse entre 18 et 30 kg et est donc plutôt un chien japonais de grande taille.

Le Shikoku a des muscles bien développés, une ossature solide, bien dessinée, des oreilles pointues et une queue assez longue, en forme de faucille. Son pelage est lisse et rugueux à l’extérieur, offrant une protection contre les intempéries, tandis que la couche intérieure est douce et dense. Ce chien japonais a une robe rousse, noire, brune ou couleur sésame.

Le Kishu Inu

kishu header mobile

Le Kishu Inu est un chien japonais blanc, aussi appelé Kishu Ken. Il est originaire des régions montagneuses du pays. Il se distingue par une robe unie, généralement blanche ou crème. C’est un chien japonais qui séduit par son élégance et son port altier.

Le Kishu Inu pèse environ 20 kg et mesure 50 cm. C’est un chien calme, idéal pour les familles, et comme animal de compagnie. Il est plus obéissant et docile que bien d’autres races japonaises de chiens. Pour autant, c’est aussi un chien énergique, qui aime jouer et se dépenser.

Pour développer toutes ses qualités et son caractère docile, le Kishu Inu doit être bien socialisé. Sa gentillesse et son intelligence lui permettent de s’adapter aux exigences de la vie de famille. A la condition de lui offrir de nombreuses occasions de balades, il peut parfaitement vivre en ville et en appartement.

Le Hokkaido Inu

hokkaïdo personnalité

Le Hokkaido Inu ressemble à un husky japonais. Il est considéré comme l’un des chiens japonais les plus anciens et les plus sauvages. Athlétique, courageux, musclé, le Hokkaido Inu est un chien de garde et de chasse, que l’on peut aussi éduquer comme chien de traîneau. Ces chiens japonais sont très rares en dehors du Pays du Soleil levant.

Le Hokkaido Inu est fidèle, noble et très endurant. Il est docile, tout en étant très vif. Il s’efforce généralement de plaire à son maître. Pour accepter les étrangers, il faut que les Hokkaido Inus  soient socialisés avec soin dès le plus jeune âge.

Ces chiens japonais pèsent entre 20 et 35 kg. Ils se reconnaissent à leurs poils longs et épais, à leur poitrine large, aux oreilles de petite taille. Ils sont dotés d’un poil double, avec une couche protectrice extérieure et un duvet fin et épais qui tombe à la saison chaude. 

Le Kai Ken

kai header

Le Kai Ken est l’une des six races indigènes de chiens japonais. Il était traditionnellement utilisé pour chasser diverses espèces de gibier dans les montagnes du Japon. Cette race très intelligente et volontaire est devenue assez rare aujourd’hui. Les Kai Ken sont des chiens loups japonais considérés comme des gardiens dévoués et dignes de confiance.

Les Kai Ken sont sportifs et ont un fort instinct de chasseur. On sait qu’ils grimpent aux arbres et nagent dans les rivières pour poursuivre leur proie. Ils pèsent entre 10 et 20 kg.

Le Kai Ken est une race japonaise au pelage noir ou roux. La coloration bringée leur confère une apparence unique. C’est elle, en tout cas, qui leur a permis durant les siècles de passer inaperçus dans les forêts durant les parties de chasse.

Le Tosa Inu

tosa inu header mobile

Le Tosa Inu est une race japonaise de chien rare, qui a malheureusement été élevée et sélectionnée pour devenir le chien de combat ultime du Japon. Ses origines se trouvent dans la région de Tosa, où les combats de chiens constituaient autrefois un sport important et solennel. Les Tosa Inus sont également connus sous les noms de Tosa Ken, chien de combat japonais ou Japanese Mastiff.

Les Tosa Inus sont des chiens japonais musclés, sportifs et vifs, mais ils sont aussi très attachés à leur maître. Ils se distinguent parmi les chiens japonais par leur poids impressionnant qui peut aller jusqu’à 100 kg. Ce sont donc des chiens massifs, sélectionnés pour leur physique destiné à intimider. Ils sont interdits dans de nombreux pays.

Les Tosa Inus d’aujourd’hui sont capables d’être affectueux avec leur famille. Néanmoins, ils sont aussi capables d’être très agressifs face à d’autres chiens, s’ils les considèrent comme des intrus. Les Tosa Inus sont les plus grands de tous les chiens japonais. Ils ont un poil court et dense, roux, noir ou bringé. Parfois, on distingue des marques blanches sur la poitrine ou les pieds.

Articles similaires

Publier un commentaire